Jean-Michel Bazire bien parti pour enlever un seizième Sulky d'Or

vendredi 04 juillet 2014

  • imprimer

Bilan du premier semestre : les mêmes... ou presque - Une nouvelle fois, Jean-Michel Bazire s'est montré le plus performant des drivers lors du premier semestre. Yoann Lebourgeois réalise un super début d'année et pose d'ores et déjà ses jalons pour un nouvel Étrier d'Or.

bazire largeL

Paris Turf

"JMB" garde la pole position chez les drivers

Du côté des entraîneurs, Sébastien Guarato et Franck Leblanc sont au coude à coude au classement par les gains. Aux victoires, c'est Yannick-Alain Briand qui mène la danse.

Drivers : le Roi Bazire indétrônableLes années se suivent et se ressemblent pour Jean-Michel Bazire. Au nombre de succès, le Sarthois occupe, sans surprise, la pole position à l'issue du premier semestre, et ce, pour la quinzième année consécutive ! Une fois “installé tête et corde” (il n'a pas besoin d'attendre six mois pour prendre les commandes du classement !), il est sacré, systématiquement, Sulky d'Or à la fin de la saison. “Bien sûr que je vise un seizième Sulky d'Or, déclare JMB. J'ai déjà gagné pas mal de courses en province et plusieurs de mes pensionnaires sont montés en gains. En revanche, j'ai des “B” qui ont ouvert leur palmarès et qui sont capables de doubler la mise. Je compte trente et une victoires de plus que Yannick-Alain Briand, ce qui représente un mois et demi d'avance. Ça peut coller.” À ce jour, il totalise 119 succès, soit trois de plus qu'en 2013 sur la même période. En se basant sur les tendances des saisons précédentes, ce chiffre devrait lui permettre de s'approcher de la barre des 300 réalisations, au 31 décembre. Et pourquoi pas mieux ? Face à cette impérialité, les rivaux du Roi Bazire sont condamnés aux places d'honneur. Comme l'an dernier, à ce stade de la compétition, les incontournables Franck Nivard, Éric Raffin et Yannick-Alain Briand composent le top 4 du classement des drivers (une position qu'ils n'allaient plus quitter jusqu'à la fin de l'exercice 2013). Quatrième il y a un an, “YAB” se hisse à la deuxième place. Titulaire de 88 succès depuis le 1er janvier, il a battu son record de victoires qu'il avait établi au cours du second semestre 2013 (85). Une “perf” qui lui avait alors permis de signer un autre record personnel, celui du nombre de succès enregistrés en une année : 146. À ce rythme, il pourrait voler vers un nouvel exploit. 

Jockeys : Yoann Lebourgeois sur les chapeaux de rouesSacré Étrier d'Or lors des deux dernières saisons, Yoann Lebourgeois imprime une drôle de cadence pour tenter d'aller décrocher un troisième titre. Depuis le 1er janvier, il a franchi le poteau en lauréat à cinquante reprises ! Au cours des trente dernières années, seul Philippe Masschaele a réussi à faire aussi bien (en 2002) ou mieux (63 succès, en 2005), à l'issue du premier semestre. À chaque fois, le Belge a été sacré à la fin de la saison. Également, il est exceptionnel de relever un écart aussi important avec ses poursuivants : 19 victoires d'avance sur Éric Raffin et 31 sur Matthieu Abrivard. 

Entraîneurs : Sébastien Guarato
et Yannick-Alain Briand en haut de l'afficheMetteur au point hors norme, l'homme de Rapide Lebel vire pour la première fois en tête du classement par les gains. Ses “locomotives classiques”, Roxane Griff (Prix de Cornulier) Aladin d'Ecajeul (Prix de Sélection) et Billie de Montfort (Critérium des Jeunes), font partie des trotteurs qui ont pris le plus d'argent au cours des six derniers mois. Le professionnel du Ménil-Bérard semble bien armé pour maintenir le cap. Fin avril, il a pris l'ascendant sur Franck Leblanc, qui a dans ses boxes le lauréat du Prix de Paris, le champion Up and Quick, trotteur qui a pris le plus d'argent (484.000 euros).Quant à Yannick-Alain Briand, il figure en tête du classement au nombre de succès (117). Il est dans le même tempo que l'année dernière, celui qui lui avait permis de remporter 210 succès et d'égaler le record établi par Thierry Duvaldestin, en 2009. 

Propriétaires : le règne sans partage de l'Écurie Victoria DreamsDepuis sa création en 2010, l'Écurie Victoria Dreams se montre impériale dans la catégorie des propriétaires, notamment au plus haut niveau avec Vision Intense ou Atlessima, éblouissante lauréate du “Président”.Deuxième à ce jour, l'écurie de Jean-Yves Rozé pointe à la deuxième place aux gains, grâce notamment aux succès d'Uprince et Rapide du Digeon. 

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Michel BURGIO / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr