La “der” avant “l'Amérique”
mercredi 23 décembre 2015

Akim du Cap Vert
Akim du Cap Vert © Paris Turf

Brillant vainqueur du Prix de Bretagne, le 21 novembre, pour sa rentrée après deux mois d'absence, Akim du Cap Vert va disputer, dimanche, sa deuxième course de l'hiver à l'occasion du Prix Ténor de Baune avant de filer vraisemblablement tout droit vers le Prix d'Amérique. Lundi matin, il volait sur la piste de Franck Anne !

A six jours du Prix Ténor de Baune, le fils de First de Retz est apparu dans une condition resplendissante, lundi matin, dans le centre d'entraînement de Franck Anne, situé à Bazoches-au-Houlme. Superbe d'état, souple, allant et très calme, il a travaillé dans les dos de Very Nice Music,qui vient de s'imposer sous la selle à Vincennes, et de Bora Buissonay,qui vient d'en faire de même à l'attelage à Châteaubriant, laissant une excellente impression à son entraîneur.“Il est en grande condition physique, en effet, a indiqué Franck Anne à sa descente de sulky. Le cheval a effectué trois intervalles de huit cents à mille mètres sur un pied allant de 1'18'' à 1'20'' et il était vraiment parfait. Je l'ai juste sorti d'un dos sur cent mètres à la fin de son troisième intervalle pour lui faire comprendre qu'il était au-dessus des autres...”à moins d'une semaine de la course, Akim du Cap Vert n'a donc pas fait pour autant un entraînement très poussé. “C'est un cheval qui s'entraîne toujours dans des dos et qui ne travaille jamais trop dur à une semaine de la course. Cela fait deux mois que je le sens vraiment très bien au travail. Il a confirmé sa forme dans le Prix de Bretagne et il est monté en condition depuis. Le beau temps que nous avons actuellement à la campagne nous a permis de travailler dans les meilleures conditions possibles. Si tout se passe bien dimanche, il y a de fortes chances qu'il fasse l'impasse sur le Prix de Belgique et qu'il aille directement sur le Prix d'Amérique. Si je le sens à court de condition dimanche, alors peut-être courra-t-il le Prix de Belgique mais cela ne m'enchante pas...”Groupe II créé en 2008, le Prix Ténor de Baune a la particularité d'offrir à son vainqueur une qualification directe pour le Prix d'Amérique. Mais avec plus de 1.180.000 euros de gains, le problème ne se pose pas pour le petit-fils de Cezio Josselyn qui est d'ores et déjà assuré d'avoir sa place dans l'épreuve reine le dernier dimanche de janvier.“Il est d'ores et déjà qualifié, c'est vrai, mais le cheval va quand même faire une vraie course dimanche et essayer de l'emporter. Non seulement pour juger la valeur des autres chevaux mais aussi pour empêcher éventuellement un adversaire d'obtenir cette qualification directe. Robert Bi et Lionel seront les plus redoutables, je pense. Surtout Robert Bi, qui m'a vraiment impressionné dans le Prix Doynel de Saint-Quentin sachant qu'il devait rendre vingt-cinq mètres...”Même si le norvégien de Fabrice Souloy et l'italien de Paul Hagoort seront, en effet, deux gros “morceaux” dimanche prochain, ils devront toutefois être très forts pour espérer contrer la fin de course du brillant alezan de Franck Anne qui nous est apparu plus fort que jamais lundi matin et sûr de sa force.Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com