Noras Bean roi de France !

lundi 10 février 2014 - Île-de-France

  • imprimer

Ce dimanche 9 février, c’est le Grand Prix de France, disputé sur le tracé réduit de la grande piste de Vincennes, qui servait de support aux paris à la carte. Cette épreuve, qui a un goût de revanche du Grand Prix d’Amérique, n’a, une nouvelle fois pas souri aux français, puisque c’est un autre scandinave, Noras Bean, qui a volé la vedette à nos trotteurs. Malheureusement, Ready Cash ne sortira pas par la grande porte.

Noras Bean roi de France ! largeL

Paris Turf

Noras Bean roi de France !

Les fans de trot voulaient que Ready Cash (3 – Franck Nivard) remporte ce Grand Prix de France, pour la dernière sortie de sa carrière. Malheureusement, après un départ correct, il s’est montré fautif dans la descente, perdant alors toute chance. Royal Dream (6 – Jean-Philippe Dubois) n’a pas tardé à l’imiter. C’est alors The Best Madrik (5 – Jean Etienne Dubois) qui s’est installé aux commandes de l’épreuve. Les positions n’ont pas vraiment changé jusqu’en haut de la montée, où Univers de Pan (10- Philippe Daugeard) a commencé à progresser, le nez au vent. Triode de Fellière (12 – Anthony Barrier) est un instant venue faire illusion dans le tournant final, avant de rentrer dans le rang.
Attentiste en quatrième position, puis progressivement relégué aux derniers rangs par le jeu des relais, Noras Bean (1 – Björn Goop) a été décalé à l’entrée de la ligne droite et a terminé en trombe, à l’extérieur pour s’imposer du minimum. Univers de Pan, contraint de trotter le nez au vent pendant une bonne partie du parcours s’incline du minimum, avec les honneurs. Il montre que les 6 ans sont plus que jamais compétitifs face à l’élite. Sa performance de premier plan doit également donner de gros regrets à Philippe Daugeard, qui doit, plus que jamais, penser que son champion aurait eu une belle carte à jouer dans la plus belle épreuve de trot au niveau mondial. La troisième place revient à Tiégo d’Etang (8 – Christian Bigeon) qui a commencé à progresser dans le tournant final, et a fini, comme à son habitude, à toute vitesse. C’est Yarrah Boko (9 – Pierre Vercruysse), courageux troisième de l’épreuve reine du meeting, qui se classe quatrième, sans avoir bénéficié des meilleures circonstances de course, notamment au départ, en raison de son numéro 9 derrière les ailes de l’autostart. Le grand malheureux de cette épreuve est sans doute Uhlan du Val (11 – Cédric Mégissier) qui a longtemps dû ronger son frein dans la phase finale, alors qu’il était plein de ressources. S’il avait pu trouver le passage, il aurait certainement donné chaud aux concurrents classés devant lui.

Revoir la course ici

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Aurélien Attard / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr