Prix d'Amérique : Readly Express prive Bold Eagle de triplé
dimanche 28 janvier 2018

Bold Eagle Readly Express Prix d'Amérique 2018
Bold Eagle (n°18, à gauche) s'est finalement incliné au poteau face à Readly Express, formidable dans ce Grand Prix d'Amérique 2018 © Scoopdyga

De l'avis de tous, le plateau de cette 97e édition du Grand Prix d'Amérique était tout bonnement incroyable. Pas un ou deux favoris, mais quatre chevaux qui sortaient du lot pouvaient aisément prétendre à la victoire. C'est finalement le Suédois Readly Express qui s'est imposé au terme d'une ligne droite intense.

Le jour du Grand Prix d'Amérique est une véritable fête à Vincennes. Des tribunes remplies de spectateurs agitant au gré du vent les drapeaux du pays d'origine de leur favori ainsi que celui des Etats-Unis, un défilé placé sous le signe des honneurs, un speaker qui sait focaliser l'attention du public... Tous les ingrédients sont toujours réunis pour faire de ce grand rendez-vous un moment inoubliable, et le "show" est plus que jamais mis en avant depuis que le Grand Prix d'Amérique fait office de finale du circuit EpiqE Series au trot. 

Mais avant même de pouvoir profiter du spectacle, nombreux ont été les mécontents alors que les faux départs se succédaient au départ volté. Quatre en tout, pour que la cinquième tentative soit finalement la bonne. De quoi refroidir même le public le plus enthousiaste... Un comble qui plus est quand on sait que les EpiqE Séries ont  été mises en place pour attirer un public plus jeune et souvent moins connaisseur. Comment expliquer à des gens qui ne sont pas des habitués pourquoi un départ met autant de temps à être validé ? 

Un triplé manqué de peu

Une fois ces aléas oubliés, le départ donné une bonne fois pour toute, chacun a pu admirer la classe des 18 trotteurs en piste, mais aussi de leur drivers. Parce qu'avec un plateau aussi élevé sur les rangs, il fallait être tactique et bien connaitre son cheval pour espérer l'emporter. Bold Eagle, au sulky de Franck Nivard, en lice pour un triplé dans le Prix d'Amérique (exploit jamais réalisé depuis Ourasi) a ainsi pu compter sur le sang-froid de son driver qui lui a donné un parcours parfait tout au long des 2700m de course. Tant et si bien qu'à l'entrée de la ligne, la victoire semblait acquise pour le protégé de Sébastien Guarato. A mi ligne-droite encore, Bold avait l'avantage. Mais c'était sans compter sur son principal rival, et par ailleurs demi-frère, Readly Express (Ready Cash), qui s'est rapproché, a magistralement soutenu son effort et s'est finalement imposé d'une encolure. Bold Eagle-Readly Express, c'était le duel que tout le monde attendait pendant les préparatoires. Ce sera finalement celui qui aura privé le tenant en titre de la Triple Couronne d'un triplé historique dans le Prix d'Amérique...

Pas de déception 

L'humeur n'était pas à la fête pour l'entourage de Bold, évidemment, mais la déception n'était pas non plus de la partie. Franck Nivard déclarait très sportivement à l'issue de la course qu'il pensait avoir gagné dans la ligne droite, mais que Readly Express s'était montré particulièrement dur à l'effort avant de saluer la drive de Bjorn Groop. Un état d'esprit qui rejoint ce que nous livrait le propriétaire du cheval, Pierre Pilarski, l'an dernier après la Triple Couronne. "Bold n'a plus rien à prouver" nous confiait-il alors "et nous essaierons d'en faire maintenant le plus bel ambassadeur possible pour les courses de trot". Pari réussi Monsieur Pilarski, Bold nous aura encore fait rêver jusqu'au bout ! 

Les résultats ICI