Prix de Bourgogne: Ready Cash contient Royal Dream

dimanche 30 décembre 2012 - Vincennes (94)

  • imprimer

Constamment au coeur de la bataille, Ready Cash a pris "une vraie course" dans le Prix de Bourgogne (G. II, inter. – 4 à 9 – 2.100). Au bout de l’effort, le crack a réussi à conserver un nez d’avance sur Royal Dream… qui a encore une fois tracé une superbe ligne droite.

Ready Cash largeL

Scoopdyga

Ready Cash

Les choses n’ont pas véritablement changé après ce Prix de Bourgogne, qui a pourtant donné lieu à une véritable joute entre champions, bien loin d’une répétition générale qu’est parfois, par exemple, le Prix de Belgique. Les cartes n’ont donc pas été vraiment rebattues : Ready Cash est bien le crack qui sait tout faire, Royal Dream est bien un vainqueur d’Amérique en puissance, qui, à l’instar de ses parcours généralement au chaud, ne demande qu’à trouver le jour….

 

A l’image du duel final entre ces deux chevaux, entre un Franck Nivard, machoîre serrée, et un Jean-Philippe Dubois, pas beaucoup plus détendu, qui ont demandé le maximum à leurs partenaires dans les dernières foulées, on n’a pas rigolé dans ce Prix de Bourgogne.

Alors qu’ils ne sont plus que seize à prendre le départ avec le forfait à lami-journée de Rêve de Beylev, Ready Cash, avec son numéro 1 derrière la voiture, est contraint de prendre les affaires en main malgré les réticences de Thierry Duvaldestin. « Je n’aipas eu le choix : je ne voulais pas rester enfermé et j’ai du aller devant. » expliquera ensuite Franck Nivard. Ce dernier ne se montra également guère disposé à patienter derrière Main WiseAs, qui avait pris son relais après six cents mètres de course. Reprenant le commandement dans la montée, Ready Cash fait la loi dans le peloton et se trouve désormais contraint de s’imposer en patron.

Et le patron, c’est encore et toujours lui. Plaçant une belle accélération dès la sortie du virage, le bientôt triple lauréat du Prix de Bourgogne prend ses aises avec ses adversaires et un Timoko retrouvé,qui était venu lui mettre la pression dans le tournant. Comme très souvent, Royal Dream, enfermé sur une troisième ligne à la corde pendant la majorité du parcours, attend la fin pour se mettre en évidence. Le représentant Victoria Dreams place une superbe pointe, revientsur Ready Cash… mais échoue de pas grand-chose face à ce dernier au passage du poteau.

Alorscertes, à l’inverse du fils d’Indy deVive, qui a livré bataille devant, le fils de Love You n’a pas fait grand-chose du parcours. Reste que l’impression visuelle est (encore une fois) très belle et plaide légèrement en sa faveur...Finalement, on n’en sait pas vraiment plus. Car, avec un déroulé de course (sur2 700 mètres) probablement très différent dans un mois, on ne sait toujours pas si Royal Dream peut venir chercher Ready Cash, qui reste le cheval à battre.

Mais, puisqu’on en est à l’impression visuelle, on aura remarqué les visages fermés, malgré la victoire, de Thierry Duvaldestin et Franck Nivard après la course. Le premier a trouvé, le regrettant presque, que « le cheval a beaucoup travaillé aujourd’hui » et s’interroge désormais sur la présence de son champion dans le Belgique, qui figurait pourtant à son programme. Le second, cherchant à rassurer son monde sur la marge de progression de son partenaire, en a un peu perdu son latin, expliquant que « Ready Cash était encore ferré aujourd’hui… » Une chose est sûre : la pression est clairement dans le camp du tenant du titre. Il a montré, l’an dernier, qu’il savait la gérer…

Hormis ces deux-là, on ne peut passer sous silence la très belle impression laissée par Timoko, que l’on n’avait plus vu à pareille fête depuis longtemps. On entendra encore des "Go, Go Timoko"le 27 janvier prochain. Remarquable finisseur, Tiego d’Etang a montré qu’il avait sa place avec les meilleurs.Sans vraiment démériter, Roxane Griff n’a pas fait les 700 derniers mètres qu’on lui connaît. Texas Charm, tout comme le nouveau venu Raja Mirchi, a été disqualifié dans la descente.

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com

Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr