Prix de Bourgogne : Timoko ne déçoit pas
dimanche 03 janvier 2016

Timoko a rempli son contrat
Timoko a rempli son contrat © Paris Turf

L’événement de gala de ce dimanche 3 janvier à Vincennes, à savoir le Prix de Bourgogne (groupe 2 – 120.000 € - 2100 mètres GP – autostart – 4 à 10 ans), a été remporté, presque comme prévu, par Timoko. Le crack de Richard Westerink, déferré des quatre pieds, n’a pas loupé le premier de ses objectifs hivernaux. "L'Amérique" est en vue.

Certes, ce Prix de Bourgogne dans son édition 2016 s’est déroulé sans Texas Charm (4 - Julien Dubois), son probable favori. Pour autant, le spectacle a bien été au rendez-vous. Dès le départ, Mosaique Face (1 - Lutfi Kolgjini) s’est installé en tête. En plaine, Timoko (3 - Björn Goop) prenait son destin en main, en se décalant, pour venir à l’extérieur de l’animateur le nez au vent. Juste après, Up And Quick (2 – Jean-Michel Bazire) fournissait un gros effort pour venir en pole position. Dans la phase finale, Timoko, encore plein gaz, s’est irrésistiblement détaché de ses adversaires pour rallier le poteau en toute quiétude. Ce dimanche, le fils d’Imoko était déferré des quatre pieds, afin de pleinement satisfaire son entourage. Il n’a pas déçu sur ce tracé de vitesse qu’il affectionne tout particulièrement. Il affiche, au passage, une réduction kilométrique d’1’11’’7, un temps correct vu l’état détrempé de la cendrée. Son mentor Richard Westerink a livré ses impressions d’après-course : « Mon élève était vraiment bien au travail. Björn Goop a choisi de le décaler assez tôt. Il savait ce qu’il faisait. Il me surprend toujours. Il connaît une réussite inexplicable. Le Prix d’Amérique s’annonce bien. On va essayer de faire mieux que troisième. Il est prêt. »
 

Amiral Sacha (12 - Gabriele Gelormini) a bien accéléré pour venir tout près de la tête, sans dos, avant de se retrouver derrière Timoko. Le pensionnaire de Florent Lamare s’est ensuite bien défendu pour quérir le premier accessit. Ce rejeton de Ganymède a réalisé une reprise de contact des plus concluantes, qui lui sera fort utile pour grappiller des points en vue du dernier dimanche de janvier. Moses Rob (11 - Pierre Levesque) a plutôt bien fini pour se classer troisième. Ses allures répréhensibles ont conduit les commissaires à ouvrir une enquête, qui a abouti à la disqualification. Univers de Pan (6 – Philippe Daugeard) a joué un peu des coudes dans la phase finale pour s’exprimer, avant de fournir une plaisante action pour décrocher la quatrième allocation, avant de grimper au troisième rang. Courageusement, Up and Quick (2 – Jean-Michel Bazire) a réussi à se placer (quatrième) devant Un Mec d'Héripré (7 – Roberto Andreghetti), qui a fait bonne contenance après avoir patienté sur une troisième ligne côté corde.  

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com