Timoko sacré « roi de France »

dimanche 08 février 2015

  • imprimer

Ce dimanche 8 février dans le Grand Prix de France (groupe I – 400.000 € - 2100 mètres GP – autostart – 4 à 10 ans), nous avons assisté au succès, mérité, du champion de Richard Westerink. Attentiste dans le dos de Texas Charm, il a réussi, finalement, à venir à bout de Texas Charm. Il s’adjuge le plus beau succès de sa carrière dans l’Héxagone. Quant à Björn Goop, il conserve son titre. Up And Quick, malheureusement disqualifié, ne pourra plus prétendre à la Triple Couronne.

timoko largeL

Paris Turf

Timoko drapé du drapeau tricolore

Mérité… Tel est le sentiment qui domine après le passage du poteau en tête (de peu) par Timoko  à l’issue du Grand Prix de France 2015. Au départ, l’italien Napoleon Bar (8 - Pierre Vercruysse) s’est installé en pole position, mais après mille mètres de course, Texas Charm (4 - Julien Dubois) a décidé de déclencher les hostilités en prenant, à son tour les devants. Timoko (3 - Björn Goop), quant à lui, attend tranquillement son heure à la corde après un excellent départ. Après l’intersection des pistes, le fils d’Imoko, bien que vivement sollicité dans le dernier virage par son partenaire, est parvenu à se décaler afin de livrer bataille au leader. La lutte a été âpre, mais elle a tourné à l’avantage du protégé de Richard Westerink. Revenu de la maladie de Lyme, triple lauréat de Critériums, placé de trois Prix d’Amérique, ce succès dans le « France » n’est finalement que justice.
Björn Goop, dans la foulée, a conservé la couronne qu’il avait acquise en 2014 grâce à Noras Bean (7) qui, cette année, n’a pu que figurer. Son osmose avec Timoko ne cesse de se confirmer au fil des courses. Il s’est exprimé suite à ce triomphe : «C’est un crack. Effectivement, j’ai dû le réveiller dans la ligne droite, mais il avait suffisamment de gaz pour rivaliser ensuite. Il est hors norme. »
 

Grâce à son premier accessit, Texas Charm a rassuré pleinement après sa déconvenue essuyée dans le récent Prix d’Amérique. La surprise est venue de l’italienne Linda Di Casei (11 - Alessandro Gocciadoro). Patiente le long du rail, cette fille d’Uronometro a bien sprinté lorsque les choses sérieuses ont débuté. Elle a réussi  à conserver la troisième place, face au rush final de Kadett C.D. (13 - Dominik Locqueneux), qui s’est finalement mis au galop avant le poteau. Repris au départ, Tiego d’Etang (9 – Christian Bigeon) a ensuite bien conclu au centre. Cette quatrième place a complètement ravi son mentir : « Lors du Prix d’Amérique, il courait un peu de façon trop rapprochée. Ce dimanche, il était parfait. J’attendais que le wagon de trois se forme, mais finalement, personne n’a osé sortir. Il s’est bien allongé. J’envisage sérieusement de l’aligner dans le Grand Prix de Paris, dans quinze jours. »  Un peu plus loin, l'américaine Maven (1 - Johnny Takter) est venue compléter la bonne combinaison du quinté+.

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr