Deuxième journée de ventes Arquana: Sea the Stars, étalon star

lundi 18 août 2014

  • imprimer
Dimanche à Deauville. Sea The Stars est un des étalons les plus recherchés lors des ventes de yearlings Arqana de Deauville. Qui mieux que Jean Lesbordes, l'entraîneur de sa mère, pour nous en parler…


Dans les travées de la salle des ventes, Jean Lesbordes fait les cent pas. Oh, ce n'est pas du stress, c'est que depuis soixante-neuf ans, il ne tient pas en place. Les lunettes noires, le cigare à la main, et la casquette de “Sea The Stars” sur la tête, le célèbre entraîneur de la formidable Urban Sea (Arc de Triomphe 1993) vit depuis 2008 une énième carrière. Celle de “grand-père”, comme il se définit si chaleureusement, de Sea The Stars. Car la jument de sa vie a engendré l'un des plus grands étalons de l'histoire, Galileo, et un autre, qui après seulement quatre années de monte, est en train de le devenir : Sea The Stars. Ce dernier se paye une place de luxe depuis quelques saisons sur la scène de l'élevage internationale. Et les ventes de yearlings d'août de Deauville ne dérogent pas à cette règle. Samedi deux de ses produits ont fait afficher des chiffres mirobolants (700.000 euros pour le lot 36 et 600.000 euros pour le lot 39) et dimanche ses rejetons ont encore fait monter les enchères très haut. Il faut dire que les rejetons de Sea The Stars, vainqueur de l'Arc de Triomphe 2009, n'arrêtent pas de s'illustrer à travers le monde. On ne compte plus les vainqueurs de groupe. Jean oui. Imaginez plutôt ! Deux des futurs favoris du Championnat du Monde des pur-sang sont ses enfants : Sea The Moon (Derby Allemand) et Taghrooda (King George). Et cela avec ses premiers 3 ans. On comprend mieux pourquoi tout le monde se les arrache. “Sea The Stars était un cheval d'exception car il avait des gènes proches de la perfection. Sa principale qualité était son calme. Il savait s'adapter à toutes les situations, n'a jamais puisé dans ses réserves et voyageait sans problème. Physiquement, c'était un véritable athlète”, confie Jean Lesbordes.
Sea The Stars, dont la saillie était proposée à 85.000 euros en 2014, était stationné à Gilltown Stud dans le haras irlandais de l'Aga Khan. Son prix en 2015 n'est pas encore connu, mais cela ne serait pas étonnant de voir le prix de saillie augmenter. “Secret”, sourit Jean Lesbordes. D'ailleurs il n'y a pas que les Européens qui vont pouvoir profiter de Sea The Stars, car le fils de Cape Cross fait pour le moment la monte en Australie. Pour savoir ce qui fait la popularité de Sea The Stars, il faut se tourner vers son premier fan : “Il faut souligner d'abord qu'il a un taux de fertilité exceptionnel. Il ne les signe pas beaucoup physiquement, mais on retrouve chez les meilleurs ce qui fait sa force : son incroyable sérénité. La classe tout simplement.” Un qualificatif qui colle aussi parfaitement à la peau de Jean Lesbordes qui peut vous parler pendant des heures de Sea The Stars…

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr