Nouveau record mondial pour une yearling, pour le Cheikh Joaan
samedi 12 octobre 2013

Galileo
Galileo © www.tattersalls.com

Historique : après avoir enregistré un record européen pour un yearling mâle à 3,6 millions de Guinées pour un frère de la placée d'Oaks Secret Gesture par Galileo, acquis par Coolmore (M. Magnier), les trois journées du "Book 1" des ventes de yearlings de Newmarket se seront prévalues d'un record mondial pour une pouliche.

 C'est à 5 millions de Guinées (6,2 millions d'euros, ou 8,4 millions de  $) qu'a été adjugée à Al Shaqab Racing via Nicolas de Watrigant (mandaté par le cheikh Joaan Al Thani, propriétaire de Trêve) une propre-soeur de la lauréate d'Oaks Was, par Galileo et Alluring Park (elle-même sœur de New Approach). Nicolas de Watrigant avait déjà acquis le yearling 2012 d'Alluring Park (aussi une pouliche conçue par Galileo, pour 1,5 million de Guinées, confiée à Alain de Royer Dupré sous le nom d'Al Jassasiyah). D'ores et déjà, il est décidé que la pouliche record mondial 2013 sera confiée à André Fabre.

 Ces sommets ont participé à un bilan final d'exception, où 339 transactions ont produit un cours moyen en hausse de 30  % (207.500 G.) et un prix médian accrû de 27  % (130.000 G.). Les plus gros investisseurs en place (Coolmore, Al Maktoum) sont rejoints par la dynastie du Qatar, mais ces sessions 2013 ont désigné la montée en puissance du China Horse Club, ainsi que des percées remarquées de la demande russe, sans que faiblissent non plus l'Australie, Hong-Kong, le Koweit, l'Afrique du Sud, etc.

Il reste que, malgré une année chahutée par la mise à jour des enfreintes à la prohibition des stéroïdes chez son entraîneur Al Zarooni et dans son établissement de chevaux d'endurance, le cheikh Mohammed Al Maktoum a conclu les ventes en "top-buyer", avec 42 acquisitions pour 10,45 millions de Guinées, devant Joaan Al Thani (16 achats pour 10,26 millions de Guinées).

Hormis les interventions de Nicolas de Watrigant signées "Al Shaqab Racing", le petit cercle des courtiers français a peiné à avoir le dernier mot, aux exceptions notables de Thierry Delègue (Agence Yes, pour Al Shahania Stud) et de Gérard Larrieu (Chantilly Bloodstock).

Toute l'info des courses sur www.paris-turf.com