Asia Horse Week, symbole du développement équin
jeudi 15 février 2018

Asia Horse Week
Asia Horse Week © PSI for EEM

Le 10 février 2018, l'Asia Horse Week, qui accueillait notamment les Longines Masters (CSI 5*), s'est conclue sur une très bonne note à l'AsiaWorld-Expo de Hong Kong. Un grand nombre des acteurs majeurs de la filière équestre mondiale a pu partagé savoirs et connaissances lors de ces rencontres, les premières du genre dans la région.

« Nous voulons créer un rendez-vous annuel pour les acteurs de la filière équestre afin de partager les centres d'intérêt et les savoir-faire entre l'Asie et le reste du monde. C'est un événement où la culture équestre dans son ensemble, mais aussi toutes les professions liées au cheval et au sport sont représentées », explique Christophe Ameeuw, organisateur de l'Asia Horse Week et de la série des Longines Masters Paris - Hong Kong - New York. Pour cette toute première édition, près de 200 professionnels, représentant 25 pays, ont participé aux nombreuses conférences au programme. 

Hong-Kong, une capitale décidément équestre

Hong-Kong était le lieu idéal pour cet événement, puisqu'il s'agit d'une des villes les plus actives du monde des courses hippiques, et qu'elle détient un véritable patrimoine équestre. L'Asia Horse Week a par ailleurs été largement soutenue par son partenaire, le Hong Kong Jockey Club. L'évènement a ainsi été l'occasion de mettre en lumière le développement du sport en Chine, dont les Longines Masters de Hong-Kong sont un parfait exemple. La croissance rapide de la filière équestre confirme que la région sera un vecteur important de l'avenir des sports équestres. Ludger Beerbaum, la star du saut d'obstacles allemand et consultant pour l'équipe équestre de Hong Kong, a expliqué que la Chine devait mettre en place un meilleur circuit de compétition et rendre le sport plus accessible. En tant que figure équestre clé en Chine, avec deux participations aux Jeux olympiques, le cavalier Alex Hua Tian souhaite lui aussi sensibiliser le pays aux sports équestres, mais estime que le processus ne devrait pas être précipité. « Dans cette région, la croissance est si rapide et si forte que j'espère que les fédérations vont se concentrer davantage sur des stratégies à long terme et investir dans le futur, surtout en Chine », a-t-il commenté.

La FEI consciente du potentiel 

Ingmar De Vos, président de la FEI était évidemment présent pour cette première édition de l'Asia Horse Week. "Les professionnels tournés vers l'étranger sont en train de focaliser leur attention sur cette région du globe avec la volonté de construire les fondations d'une véritable filière équestre. Ce à quoi la communauté équestre asiatique est sensible", a notamment déclaré le président de l'instance internationale. "Peu de gens réalisent que l'Asie représente la seconde population de chevaux la plus importante au monde. Le poids économique des sports équestres en Chine représente 1,5 milliards de dollars".