La galerie d’art de Bénédicte Giniaux au Jardin des Vigiers
jeudi 06 septembre 2018

Bénédicte Giniaux
Pour la 4ème édition de cette biennale collective « Sculptures au jardin » , douze artistes exposent leurs oeuvres. © Ph. Lucie Mercier

Passionnée de chevaux et d’art, Bénédicte Giniaux présente de superbes œuvres au sein de sa galerie à Bergerac, en Dordogne. Mais cet été, c’est à quelques kilomètres, au Château des Vigiers, qu’une exposition en plein air a pris place.

Arrivée en 2010 de la région parisienne, Bénédicte Giniaux est tombée sous le charme de cette charmante ville périgourdine et a créé cette galerie au cœur du centre historique : « après la mort de mon mari (le vétérinaire, précurseur de l’ostéopathe Dominique Giniaux décédé en 2004, ndla), j’ai choisi de quitter la région parisienne. J’exposais déjà dans une très grande salle à mon domicile et dans mon jardin, dans l’Oise ou dans des lieux prêtés », raconte cette ancienne cavalière de 56 ans.

Depuis toujours attirée par la création équestre et artistique, elle a très vite noué de fortes relations avec les artistes, quels qu’ils soient : « j’ai passé des heures à regarder Bartabas travailler. Grâce aux nombreuses rencontres que j’ai pu faire, je pouvais me permettre d’exposer de jeunes talents car je disposais de beaucoup de place en région parisienne. Aujourd’hui, je reçois trois demandes par jour mais j’ai une petite galerie. » Avec une sélection d’une vingtaine d’artistes, chaque recoin est utilisé pour présenter les œuvres ! Art animalier, voyage, êtres humains… autant de sujets choisis et présentés en sculptures (métal, bois, terre, bronze…) ou en peintures (huile, aquarelle, pastel, acrylique…) à Bergerac, mais aussi lors d’événements comme Art’Up à Lille, St’Art à Strasbourg, sur l’hippodrome d’Auteuil et même à Villeréal (Lot-et-Garonne) où un prix est distribué au meeting d’aout depuis quatre ans.

C’est donc au Château des Vigiers, à Monestier, que l’on peut admirer une cinquantaine de grandes sculptures de douze artistes différents pour la 4ème édition de cette biennale collective « Sculptures au jardin » : entre autres Christian Hirlay (acier corten), Michel Wohlfahrt (Grès et bronze), Emmanuel Michel (bronze) ou encore Valem, avec ses bronzes ou terres cuites déjà présentées au théâtre de Zingaro, et qui sera exposée particulièrement à Bergerac l’année prochaine. « Les artistes présents dans ma galerie sont prioritaires avec de nouvelles pièces mais je présente aussi six invités. En alternance avec la biennale, j’expose un artiste individuellement pendant tout l’été », précise Bénédicte.

Ouvert tous les jours de 10 à 21 heures, les œuvres prennent des reliefs différents suivant la lumière du jour ou les ombres du soleil. Une journée de clôture aura lieu le 16 septembre en présence des artistes pour le point final de cette exposition. Renseignements : www.galeriebenedicteginiaux.fr