La nouvelle commission culture du CREIF
vendredi 24 février 2017

Guillaume Henry
Guillaume Henry, président de la commission culture du CREIF © Béatrice Fletcher

Depuis début février 2017, la toute nouvelle "commission culture" du CREIF a vu le jour. Elle est présidée par Guillaume Henry.

Le président le souligne " L'idée est innovante. Actuellement, aucune fédération sportive au monde n'a de commission culture comme un état peut avoir un ministère de la culture, même si certains sports sont liés à un environnement culturel, comme l'aïkido." La toute jeune commission regroupe pour le moment Sarah Briest, responsable des formations professionnelles au Haras de Jardy, le Colonel Michel Autran, chef des sports équestres militaires, Jean Pierre Tuloup, ancien écuyer du Cadre Noir, instructeur à la SEP, Pascal Marry, président de la commission pédagogique de la FFE, Nicolas Cléro, dirigeant du centre UCPA de Bry sur Marne, et Frédérique Leblanc, sociologue.

Selon Guillaume Henry, "l'idée était de réunir des personnalités en provenance d'horizons différents pour ne pas nous retrouver entre nous à parler de La Guérinière, mais au contraire de regrouper des gens de terrain. Tout est à faire pour définir notre rôle et les actions à mettre en oeuvre. Parmi les pistes d'ores et déjà identifiées, nous aimerions mettre en place une politique du livre, faire cadeau d'ouvrages aux lauréats dans certains championnats, et créer sur le site du CREIF une bibliographie et une page qui renvoie à des liens vidéos (Taine et le Capitaine Lesage, Absent et Sergej Filatow par exemple). Nous aimerions également sensibiliser la Fédération à cette culture équestre française, et lui proposer d'inclure un module culture à l'un des diplômes. Les enseignants ne sont pas seulement des mécaniciens de l'équitation. Ils diffusent également la culture équestre. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a eu tendance à mettre en avant les savoir faire techniques. Aujourd'hui la culture est un peu oubliée, mais notre sport est entouré d'un riche environnement culturel. A l'heure où les cavaliers tendent à déserter les clubs, et ne veulent pas forcément sauter des barres ou passer des galops, il est temps de d'imaginer d'autres modèles et d'autres propositions. L'idée est de mettre la culture à la disposition de ceux qui s'y intéressent.". D'ici quelques mois, des informations seront disponibles sur le site du CREIF. La prochaine réunion aura lieu le 13 mars prochain.