Le cheval en hiver : adapter le travail (5/5)
dimanche 10 février 2019

Illustration manège
Il est rare que le sol des manèges soit gelé, mais parfois, surtout si ses dimensions sont réduites, le cavalier peut être contraint à aller travailler en extérieur. © Béatrice Fletcher

Un cheval qui vit à l’écurie a besoin d’exercice, quelque soit les conditions météo et la température. Conseils et précautions.

Echauffer et rester vigilant

Même si l’intensité du travail diminue avec la réduction du nombre de compétitions, le cheval a besoin d’exercice au quotidien. A l’évidence, il a besoin d’un échauffement encore plus soigné et prolongé qu’à la belle saison. Il faut laisser le temps à ses muscles et à ses articulations de se mettre à fonctionner. Avec un cheval calme, prévoir environ 15 minutes de pas sur un sol sécurisé et non glissant avant de demander quelque exercice que ce soit. Les premiers exercices d’assouplissements peuvent se réaliser au pas sous forme de mobilisation des épaules et des hanches sur un grand cercle par exemple. Le cavalier doit lui aussi se ménager une phase d’échauffement au sol, ne serait-ce que quelques minutes, avant de se mettre en selle, et le compléter une fois à cheval en effectuant quelques mouvements des bras, des poignets, du cou et des chevilles pendant que son cheval s’échauffe. Rester vigilant en début de séance, car certains chevaux que le froid picote peuvent se montrer plus vivants qu’à l’habitude. D’une part, les mouvements rapides et violents à froid sont source de blessures tendineuses ou musculaires, mais le cavalier  peut se retrouver dans des situations d’insécurité. Si nécessaire, demander à un professionnel de détendre le cheval, ou le tourner à la longe avant de le monter plutôt que de risquer la chute. Si l’équidé est tondu, prévoir un couvre-rein (imperméable ou non selon le programme et la météo) dès la sortie de l’écurie pour débuter la séance, le temps qu’il s’adapte à la température extérieure, ainsi qu’en fin de séance pour éviter qu’il ne prenne froid. Dans tous les cas, au cours de la séance, éviter les allures vives sur un terrain glissant ou boueux.

Absence de manège

Il est rare que le sol des manèges soit gelé, mais parfois, surtout si ses dimensions sont réduites, le cavalier peut être contraint à aller travailler en extérieur. Si le sol n’est pas gelé, et que des extérieurs sont disponibles autour de l’écurie, il est parfaitement possible de travailler son cheval sur le plat dans des allées sablonneuses, en demandant des transitions d’allure, éventuellement du travail de deux pistes, et pourquoi pas en effectuant du travail de conduite et d’incurvation au pas entre les arbres, si le sol le permet. Si le cavalier ne dispose pas d’un manège, ni d’extérieurs permettant une séance complète, le travail à pied (marcher en main, être à l’écoute), de préférence en prenant conseil auprès d’un professionnel, peut constituer une solution de repli temporaire. Par ailleurs, si possible, prévoir de temps à autre une séance dans un établissement qui dispose d’installations adéquates, ou s’inscrire à un stage avec son cheval. C’est aussi l’occasion de faire découvrir au cheval un nouvel environnement.  

Soins et prévention

Pour éviter que la neige ne s’accumule sous les sabots des chevaux, badigeonner la sole avec de la vaseline ou du goudron de Norvège. D’une manière générale, privilégier les séances calmes, et éviter la transpiration excessive, car le cheval met davantage de temps à sécher en hiver, et risque de prendre froid s’il est mouillé. Au retour de la séance, si le cheval a transpiré, même légèrement, frictionner les zones humides avec de l’alcool à brûler ou camphré et prévoir une couverture séchante (ou une simple serviette de bain) pour absorber l’humidité résiduelle. Sécher particulièrement le creux du paturon pour éviter les crevasses. Attendre qu’il soit parfaitement sec et qu’il ait retrouvé sa température et sa respiration normales pour le rentrer au box.  

Les autres volets de la série : 

Le cheval en hiver : le cheval, un mammifère préparé pour affronter le froid (1/5)

Le cheval en hiver : le cheval au pré (2/5)

Le cheval en hiver : le cheval au box (3/5)

Le cheval en hiver : gérer les sols, entretenir le matériel