Le décès de Philippe Talamona
lundi 26 février 2018

Philippe Talamona
Philippe Talamona avec sa fille Philippine, aujourd'hui âgée de 16 ans. © Coll.

L’ancien président de la Chambre de commerce des chevaux de France Philippe Talamona est décédé prématurément le vendredi 23 février

Philippe Talamona laissera à tous ceux qui l’ont connu le souvenir d’un grand connaisseur de chevaux bien sûr, mais aussi d’un homme intransigeant mais loyal et sincère, d’un homme fort sympathique en fait. Il avait 63 ans et son inhumation aura lieu lundi 5 mars à l'église Sainte-Marthe, avenue Jean Jaurès à Pantin. Arnaud Evain (Groupe France Elevage, Fences…) avait pour lui un « infini respect », dont il a tenu à témoigner ici par ces quelques lignes.  

« Homme de cheval, cavalier puis courtier et marchand, Philippe Talamona a longtemps présidé aux destinées de la Chambre Syndicale du Commerce des Chevaux de France.

Il l’a fait avec la simplicité, la rigueur et la détermination qui étaient sa marque de fabrique.

Il a ensuite progressivement orienté son activité vers l’immobilier équestre avec son épouse Victoire et ils sont devenus une référence en la matière.

Il a voulu la discrétion pendant les cinq années de combat contre la maladie qui l’a emportée vendredi dernier.

Son départ est à l’image de sa vie : il ne se plaignait jamais, ne s’apitoyait pas sur lui-même ; il se battait et il avançait sans compromissions vers ce qu’il croyait juste et bon pour la collectivité. Il était exigeant avec lui-même et ne faisait rien à moitié.

Il se souciait moins de plaire que d’accomplir ! Ses amis lui sont restés fidèles tout le long de sa vie et ont toujours su qu’ils pouvaient compter sur lui !

Je fais partie de ceux là ! En leur nom et au nom de toute la grande famille du cheval j’adresse à Victoire et à leur fille Philippine nos très sincères condoléances. »