Les Patrimoines de l’Equitation Française

mardi 13 décembre 2011 - Saumur (49)

  • imprimer

Des spécialistes de tous horizons ont présenté leurs recherches sur le patrimoine de l’équitation française du 7 au 9 décembre à l’école nationale d’équitation. Nous avons extrait quelques éléments qui mettent en évidence l’étendue des secteurs balayés par les intervenants. Alain Francqueville, sélectionneur national du dressage, a fait une présentation très remarquée de l’évolution des techniques équestres au cours de l’histoire. Ce dernier a d’ailleurs été sollicité pour rejoindre le comité scientifique du Patrimoine de l’Equitation Française.

colloque saumur 11-Jean Pierre Digard et Paul Franchet d'Esperey largeL

Christine Marquenet interviewe Jean Pierre Digard et Paul Franchet d'Esperey

Une interrogation :
Jean Pierre Digard, directeur de recherche au CNRS, s’inquiète : Le déclin de l’équitation de tradition française a t-il sonné ? De son point de vue, le fossé se creuse entre une minorité de professionnels avertis et une majorité de pratiquants attirés par une équitation de loisir largement commercialisée…
Déjà des chevaux pommelés à la Préhistoire :
Stephan Hinguant, archéologue, rapporte : « Nous avons trouvé dans des grottes, des représentations de chevaux pommelés datant de la Préhistoire. Par ailleurs, l’étude de dents d’équidés nous permet d’estimer qu’ils étaient présents il y a plus de 20 000 ans »…
Le régiment des carabiniers
« Le régiment des carabiniers présent à Saumur de 1763 à 1788 comprenait 80 officiers et 400 soldats ce qui a conduit à la création d’un quartier de la cavalerie » précise Elisabeth Verry, directeur des archives départementales du Maine et Loire
« Hue Cocotte » figurait sur un insigne militaire. Ce clin d’œil qui prouve que les militaires ne manquent pas d’humour a été évoqué par le lieutenant-colonel Gilles Aubagnac  dans son exposé sur la place du cheval et du mulet au sein de l’Armée et son imbrication avec « le moteur »
La taille des manèges a évolué
Corinne Doucet, docteur en histoire moderne recense les manèges en France. « Le chiffre évolue tous les jours et j’en suis à 420. A Paris, sur les 78 manèges présents « intra muros », seuls persistent ceux utilisés par la Garde Républicaine et l’Ecole Militaire. Les plus petits utilisés dans les cirques ont un rayon équivalent à celui d’une chambrière. Leur taille a évolué avec l évolution de la pratique équestre. Au début du 19e siècle, lorsque les allures allongées ont été valorisées, les manèges sont devenus nettement plus longs… »
Le cheval toujours présent …
Au cours de l’histoire, le cheval a été chassé, sacré, utilisé pour tracter ou se déplacer, avant de devenir un partenaire sportif et parfois un animal de compagnie… « Les chevaux sont aussi détenteurs du patrimoine culturel explique J.P. Digard. Et, il faut entretenir ce patrimoine avec un travail régulier. Il est évident qu’ils participent à la transmission de la « culture équestre » aux cavaliers »…
En dressage, il faut reprogrammer le cheval…
Christophe Degueurce, vétérinaire qui a précisé des données anatomiques du cheval explique : La course est l’utilisation naturelle du cheval. Mais pour la discipline du dressage, il faut un plutôt le « reprogrammer » car la zone du cerveau du cheval permettant les gestes volontaires est très réduite, contrairement à celle des gestes automatisés.
Numérisation du patrimoine équestre sur Internet
Le projet de numérisation des livres anciens a débuté cette année  et l’école nationale d’équitation a déjà ouvert un portail internet pour rendre accessible la lecture de ces ouvrages. De son côté et la Bibliothèque Nationale de France propose aux institutions détentrices d’imprimés et de revues d’intégrer son propre marché de numérisation.
Le culte de la tradition…
« Le culte de la tradition n’exclut pas l’amour du progrès ». Cette citation du Colonel Danloux ancien écuyer en chef du cadre Noir a été rappelée par Patrice Franchet d’Esperey, qui rajoute : « l’équitation de tradition française doit être sauvegardée mais pas figée »
 

Christine Marquenet

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr