Lire dans du crottin
vendredi 22 février 2008

eloge du crottin- emballage
L'emballage est scellé de manière traditionelle

Un recueil de textes originaux et inédits sur des pages fabriquées à base de crottin de cheval. Insolite me direz vous, authentique vous répondrai-je. La librairie du cheval vient de recevoir un exemplaire du livre exceptionnel présenté par Jean-Louis Gouraud « Eloge du crottin ». Il en existe 100 dont 50 sont à la vente.

Le coffret est dans les tons bleus. La libraire le porte jusqu’à la table tel un trésor. L’heure est venue d’ouvrir le sceau. Délicatement. Habilement. Il ne faut ni le casser, ni l’abîmer, lui aussi est unique. Le fournisseur, la société Herbin le fabrique traditionnellement, à partir de la résine de pin, de calcaire broyé et d’une gomme provenant d’une Cochenille d’Inde. Quelques crins, traités en Chine et originaires probablement de Mongolie, ont été ajouté pour parfaire à la singularité de l’oeuvre.

Il cède. Le coffret s’ouvre sur les feuilles de papier à base de crottin. Leur couleur tire vers le marron. La texture ressemble à celle du papier recyclé. « Le papier fabriqué à partir du crottin de cheval a souvent servi d’emballage, pour la pâtisserie en particulier » raconte la première page. Les feuilles ne sont pas reliées mais simplement protéger par cet emballage, sans agrafe, ni colle

Présenté par le célèbre aventurier, journaliste, écrivain, érudit des chevaux, Jean-Louis Gouraud, le recueil regroupe plusieurs textes inédits d’auteurs contemporains. Patrick Grainville, Jérome Garcin, Bartabas, Tomas Ingi Olrich, André Veltier, Bernard du Boucheron, Jean Paul Guerlain, Jean-Loup Trassard, Sylvain Tesson, Christian Delâge, Jean-Noël Marie ou Jean-Pierre Digard se sont alors prêtés à l’exercice. Leur plume est délicate. Leurs mots bien choisis, chacun faisant l’éloge de « la formidable forge des fesses de la plus somptueuse créature de la terre » dit l’un des poèmes.

Pour retrouver l’œuvre et avoir la chance de le voir, rendez vous à la librairie du cheval, 21 rue du sentier, 75 002 paris.Les bibliophiles, collectionneurs d’éditions rares et autres amateurs de curiosités seront les bienvenus. S’ils se dépêchent, ils pourront peut-être se procurer un des 50 exemplaires en vente contre la somme de 360 €.

Photos: Solène Lavenu