Marine Oussedik expose à Lausanne
mercredi 24 août 2016

Illustr expo MArine Oussédik
Illustr expo MArine Oussédik © DR

Marine Oussédik revient après une dizaine d’années à Lausanne chez Catherine Niederhauser, exposer un large panel de ses talents : des encres, des dessins et des sculptures, du 24 août au 11 septembre.

La délicatesse et la sûreté du trait restent sa signature. Elle rend toujours hommage aux Arabes et aux Lusitaniens, ses races préférées, mais pas seulement. Elle aborde maintenant la vie de tous les équidés, de sport, de dressage, elle les croque montés ou attelés, à l’écurie, au travail, dans l’arène, à la chasse et en promenade. Ils courent sur des papiers précieux, à l’encre, au crayon. Marine multiplie les études sur le saut, les scènes de vie quotidienne ou sculpte une tête de cheval en papier mâché. Son dernier succès ? Les fac-similés de livres références sur l’équitation française dans lesquels elle dessine de nobles têtes de chevaux, où elle détourne les textes de Baucher ou de Pluvinel avec à la fois respect et humour. Sa préférence ? « De nouveaux bronzes qui racontent une histoire de cheval ou de cavalier. » Chaque œuvre dit l’instant où l’artiste, par un simple coup d’œil, saisit le mouvement d’un animal dans un équilibre incertain, « justement la matière permet de restituer cet instant de vie en donnant une impression de légèreté. ». Et comme un bonheur ne vient jamais seul, la galerie Catherine Niederhauser déplace une partie de l’exposition au bord des pistes lors de l’International Longines Horse show de Lausanne, du 8 au 11 septembre, où Marine assurera aussi des séances de dédicaces de ses livres.