Peindre le cheval au galop

dimanche 22 juillet 2018 - Picardie

  • imprimer

Deux belles expositions à Chantilly évoquent la fascination pour le pur sang et le « galop volant », accentuant son élégance. Tableaux, dessins, bronzes et images sont à admirer jusqu’au 14 octobre prochain.

Alfred Dedreux - Course de chevaux largeL

De multiples oeuvres d'art interprétant le milieu des courses seront à admirer à Chantilly, jusqu'au mois d'octobre. Ici, une toile d'Alfred Dedreux.

Longines et le cercle des mécènes de Chantilly évoquent la ferveur de la foule sur l’hippodrome, "l’anglomania", qui se répand sur la ville et gagne les artistes au XIXème siècle. Le pur sang est incontestablement à la mode. Les peintres brossent son mouvement aérien, jusqu’à la photo et le cinéma qui  changent encore un peu plus la vision de l’animal… Doit-on peindre le cheval comme il est ou comme on le rêve ? Long débat. Les peintres ont pour leur part tranché. Suivant le Britannique Stubbs, qui le transfigure dans un « galop volant », le corps à l’horizontale sans un sabot à terre, nos peintres suivent le mouvement s’en donnent à cœur joie : Géricault, Degas, Meissonier, Alfred de Dreux, Toulouse- Lautrec … offrent aux chevaux de course leurs fabuleux coups de pinceau. 

Puisée dans le mouvement du cheval, la scénographie renouvelle le genre, imposant quiétude et admiration. Après Stubbs, Géricault exprime la fougue de chevaux ivres de se lancer, d’autres dominant leur dresseur et sa toile la plus connue, « le derby d’Epsom », déclenche la polémique sur la façon dont il faut présenter un galopeur : réaliste ou volant ? Les scènes de courses croquées sur le vif décrivent les compétitions entre gentlemen, les mondanités à Chantilly et le rôle pionnier de la commune dans le développement des courses en France. Un carrousel présente des bronzes de Degas, Cuvelier et Meissonier. Autour, des toiles de Degas, des dessins de Gustave Moreau, Manet et des aquarelles d’Alfred de Dreux ... Des études techniques, plus loin, montrent la décomposition du galop plan par plan, grâce à Muybridge. Quand, tout à coup, arrivent la photo et le cinéma …

Ce diaporama nous transporte à travers les civilisations, depuis les grottes de Lascaux jusqu’à Léonard, en passant par la tapisserie de Bayeux et des miniatures persanes : quel régal ! Comme les petits films tremblotant avec les juments Odette et Mireille qui défilent en sautant des barres… Au château, l’exposition Géricault montre les collections du duc d’Aumale sur la misère provoquée par les guerres de Napoléon. En attendant, pour vibrer avec les vrais galopeurs, allons les voir sur l’hippodrome voisin! 

Stubbs, Géricault, Degas : Peindre les courses, exposition visible jusqu’au 14 octobre, salle du Jeu de Paume, Domaine de Chantilly.Géricault au musée Condé.

Visites guidées : 16h en semaine jusqu’au 17 août. Samedi, dimanche et jours fériés à 11h, 15h et 16h30.
Parcours enfant et livret de jeux.
www.domainedechantilly.com

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr