Tour d'Honneur au sujet de la TVA

lundi 18 novembre 2013

  • imprimer

Le sujet anime les esprits, et fait descendre professionnels et amateurs dans la rue depuis plusieurs jours. La TVA activités équestres doit passer de 7 à 20% au 1er janvier prochain et l'ensemble de la filière s'inquiète. L'équipe de Tour d'Honneur a donc décidé de se pencher sur la question, et vous propose une rencontre avec Emmanuel Feltesse, vice président de la fédération française d'équitation, et directeur du haras de Jardy.

TH largeL

Avec lui, Mehdi fait le point sur la situation, sur les discussions en cours et sur les issues possibles, après un reportage sur la manifestation parisienne du 11 novembre. Un sujet que l'équipe de votre émission continuera à suivre de près alors que d'autres regroupements sont prévus cette semaine encore.
A voir aussi le résumé de l'étape coupe du monde de Stuttgart, et un reportage sur ces Français qui décident de s'expatrier aux Emirats Arabes unis, pour s'évader un peu au soleil.

previous video
next video
  • imprimer

0Commentaires

micheline p | 20/11/2013 17:16
comment pouvez-vous laisser passer de tels commentaires complètement abherrants et surtout ignorants de notre réalité - je suis cavalière depuis des décennies et j'ai fréquenté de nombreux centres : tous sont entrés sur l'éducatif, le social et même le sport.....ce monsieur ne doit pas fréquenter beaucoup de clubs d'équitation ; c'est peutêtre un footballeur ?
PHILIPPE P | 18/11/2013 20:17
Mr FELTESSE

Laissez de grâce aux professionnels de l'éducation et du travail social le soin de choisir quels sont les meilleurs supports pour accomplir leurs missions en tenant compte aussi de leur rapport coût / efficacité.

Cinq heures de poney coûtent plus cher qu'une année d'inscription dans la plupart des autres sports et si les collectivités choisissent de subventionner les piscines, les gymnases et les stades plutôt que les centres équestres, c'est peut-être en considération de leurs couts et services respectifs.

Si l'organisation actuelle des centres équestres était majoritairement centrée sur l'éducatif , le social ou même le sport, cela se saurait. Il n'y aurait pas de problème de TVA car ces trois secteurs d'activité en sont dispensés .

S'agissant d'une franchise commerciale d'activités de loisir autour du poney et de la vente de diplômes reconnaissant des compétences factices ou de pseudo titres sportifs, il est compréhensible que s' y applique un taux de TVA identique à celui pratiqué dans les parc aquatiques , ou autres bases de loisir.

Ce qui pose réellement problème c'est le cout de la franchise et la gamme d'activités proposées qui laissent très peu de marge aux exploitants de centres équestres en les mettant en concurrence directe avec des activités de loisir beaucoup moins couteuses à organiser.

Je ne sais pas si ce type d'organisation nous est envié à l'étranger mais il est vrai que personne n'a encore songé à s'en inspirer.

Ph. POPPE


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr