Mini route du poisson les 19/20 septembre.
mercredi 16 septembre 2015

Les Boulonnais en pleine épreuve de traction
Les Boulonnais en pleine épreuve de traction © Elisabeth Gillon

La célèbre course de chevaux de traits renoue avec la tradition des paires de Boulonnaises livrant le poisson en 24 h aux Halles de Paris dans des « ballons de marée », une performance qui avait donné lieu à la création de la Route du poisson par le haras de Compiègne en 1991, qui suivait le parcours historique par des relais au trot de 14/15 km.

Il s’agissait d’une compétition entre races européennes de traits. Elle a réuni jusqu’à 14 équipes et attiré la foule des grands jours, même au milieu de la nuit car les gens restent très attachés à ces bons gros chevaux gentils qui évoquent la douceur des souvenirs d’enfance à la campagne…  On a compté jusqu’à 300 000 visiteurs sur l’itinéraire et dans les relais.

Cette fois-ci, on devra se contenter d’un rallye entre Boulogne et Saint-Valery, Conty et Saint-Valery : deux courses qui vont se rejoindre sur la côte. « Nous tenons à faire renaître la tradition pour répondre à l’appel des éleveurs boulonnais, avec des moyens limités et un enthousiasme intact, » explique Allain Houard, président de l’AP3C qui organise l’opération.

 

Samedi 19 une vingtaine d’attelages de Boulonnais et de Traits du nord descendra de Boulogne vers Saint-Valery tandis que d’autres monteront de Conty en baie de Somme. Ils se rassembleront en fin d’après-midi sur la plage pour une démonstration d’attelé-dételé rapide.

Dimanche 20 à Conty se dérouleront plusieurs épreuves mettant en valeur la souplesse, le dressage, la puissance de ces chevaux : marathon, maniabilité à la voix, spectacle ... « Si la route a facilité le changement d’image de ces races et permis de leur trouver de nouvelles fonctions dans la société, il faut continuer à les mettre en valeur pour démontrer leur utilité car, si cette idée a progressé en ville et dans l’entretien des parcs, il serait dommage de les limiter à ces fonctions utilitaires. Les Ateliers du Val de selle par exemple illustrent magnifiquement leurs qualités sportives et leurs qualités de thérapeutes ; ils sont indispensables, comme une source de tendresse face à la violence de ce monde … » conclut Allain Houard.

 

La course symbolique est destinée à relancer un vrai parcours historique entre Boulogne et Paris, l’AP3C a déjà sollicité Bruxelles pour la financer  et recherche des partenaires privés en complément.

Cette initiative est aidée par le conseil départemental de la Somme et les villes de Conty et de Saint-Valery.

 Pour en savoir +

AP3C : association pour la promotion du cheval de trait dans la circonscription de Compiègne, présidée par Allain Houard. Le siège se trouve aux ateliers du Val de Selle à Conty.