A El Jadida c’est le cheval qui fait salon

jeudi 23 octobre 2014

  • imprimer

Ils sont des centaines de mômes, tous vêtus d’un T-shirt bleu ciel, et coiffés d’une gapette rouge, en rangs par deux accompagnés de leurs instituteurs à parcourir les allées du 7 ème Salon du Cheval du Maroc à EL Jadida.

Salon El Jadida largeL
Salon El Jadida 2014 largeL

previous video next video

Un salon pas comme les autres. Dans le fond, comme dans la forme. Commençons par cette dernière. Ce qui frappe, c’est l’espace dévolu à chaque exposant, la largeur des allées et la décoration : moquette de couleur partout, signalétique exemplaire. C’est un salon qui n’a rien d’un salon marchand. La raison objective, c’est que malgré le développement des sports équestres au Maroc les statistiques émanant de la Fédération (FRMSE) dirigée par Badre Fakir ne font pas état d’un marché comparable à ceux des pays européens : environ cinquante clubs, 15 000 cavaliers pour un peu plus de chevaux dont un peu plus de mille pour les disciplines dites olympiques, le reste pourvoyant les pratiquants des arts équestres traditionnels. El Jadida est donc un salon à la gloire du cheval et de ceux qui l’honorent, au sens large. C’est un salon qui se veut vecteur de culture, mais davantage encore que le culte de la tradition, ce sont les valeurs que le cheval induit, la nécessaire éducation qu’il exige qui en fait sa singularité et sa force. On retrouve cette attention à l’apparence -qui va jusqu’à l’apparat-, dans les tenues de la Tbourida (Fantasia), exercice auxquels se livrent, à El Jadida, dans une sorte de concours, l’élite des cavaliers de chacune des seize régions du Maroc. On relève à ce sujet cette référence, inspirée du Coran, à l’état d’esprit qui doit animer le cavalier : « pour pratiquer la Tbourida le cavalier fait ses ablutions et monte à cheval avec des idées saines afin de développer des valeurs humaines de bravoure et de vaillance ». Les concours de pur-sang arabe, initiés en leur temps par William Richardot de Choisey qui fut l’ambassadeur de la race au Salon du Cheval dès les années 70, désignent les meilleurs reproducteurs et distinguent les éleveurs. Il en va de même pour le concours d’arabe-barbe et le championnat international du barbe pur dont c’était la troisième édition. Ce Salon, répond à l’exigence du Général et Dr vétérinaire El Habib Marzac, son commissaire général, que les familiers de Cheval Passion à Avignon connaissent bien. L’omniprésence de Maurice Galle, père des Crinières d’Or, consultant et producteur de spectacles équestres, en atteste. Cette année il présente entre autres artistes Clémence Faivre, Gilles Fortier mais surtout le champion du monde de voltige Jacques Ferrari et la compagnie Noroc dans un numéro de voltige acrobatique.

Un soutien politique

Plate forme de valorisation du patrimoine et de l’artisanat, le salon permet aux meilleurs selliers, armuriers, costumiers, bijoutiers et artistes de présenter leur savoir-faire. 260 000 visiteurs sont attendus pour y rencontrer les 110 exposants. Cette année la thématique majeure du salon est le tourisme équestre qui organisait avec sa vingtaine d’opérateurs, le mercredi 22, un colloque sur l’état de la pratique et ses perspectives de développement. Le budget du Salo d’El Jadida avoisine les 3 millions d’euros. Son principal bailleur est la SOREC, l’équivalent du PMU (510 millions d’euros d’enjeux soit, environ, 20 fois moins que pour ce dernier). Omar Skali, directeur général de la SOREC ne cachait pas sa satisfaction de voir le Salon d’El Jadida croître et embellir. Outre le financement généré par le développement des courses en hausse continue il attribuait ce succès à une franche volonté politique incarnée tant par le Prince Moulay Abdellah Alaoui, Président du Salon du Cheval et cousin du Roi Mohamed VI, que par son propre frère Moulay Rachid qui ne manque jamais une édition et procédait le 21 Octobre à l’inauguration. « Chaque année le Prince Moulay Rachid passe plusieurs heures sur le Salon. Il est, comme toute la famille royale, passionné par les chevaux. Moyennant quoi, cela nous vaut quelques dizaines de minutes dans les journaux télévisés marocains et autres retombées médiatiques qui profitent à la dynamique » assure Omar Skali. Il en profite pour évoquer la prochaine édition. Finies les installations sous tentes montées et remontées à l’envi. L’an prochain le Salon disposera de ses propres structures en dur dans un complexe situé à quelques kilomètres de l’hippodrome d’El Jadida dans un domaine de 1000 hectares présenté comme la nouvelle ville où l’on retrouvera également un pôle universitaire, un centre de congrès etc…: bref, toujours ce souci de l’éducation. « Le projet a été piloté par le cabinet d’architecte français Valod et Pistre qui procède à l’opération de modernisation du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, un chantier qui s’étale sur une dizaine d’années (les halls 4 et 5 sont déjà refaits) ».Une question toutefois demeure : le concours hippique qui clôturera à partir de vendredi le Salon, mais aussi le Morocco Royal Tour (Tetouan, Rabat, El Jadida) aura t’il lieu, l’an prochain, dans le nouveau cadre dévolu au Salon ou sur la carrière de l’hippodrome Lalla Malika ? En principe oui, mais tout devrait dépendre de l’avancement des travaux.

Xavier Libbrecht

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr