Chantilly : les écuyères reprennent la piste au 1er avril.

lundi 01 avril 2013 - Picardie

  • imprimer

« Une jolie femme montant bien un joli cheval, voilà une des plus sûres séductions de ce monde. Le cirque aime les femmes, le cheval aussi... » Voilà pour l’esprit du spectacle de Chantilly : c’est un moment rafraîchissant.

chantilly affiche ecuyères largeP

Le musée vivant  du cheval reprend son spectacle de printemps, Ecuyères, en hommage aux femmes de cheval (pourquoi dit-on seulement homme de cheval ?)
On est à  la fin du XIXème siècle, c’est l’apogée du cirque, des cirques gigantesques évoluant sur l’hippodrome.
Le cirque est à la mode, comme les courses, c’est le rendez-vous mondain, donc Ecuyères nous conte l’histoire de ces stars qui galvanisaient le public et rendaient fous certains princes, des membres du Jockey club et quelques hommes d’affaires en vue. Il faut dire qu’elles alliaient la grâce, le sens du spectaculaire et une sacrée capacité à assumer le scandale. Les «divas à la cravache », dresseuses classiques avec un brin de génie, rivalisaient d’audace. 
Virginie Bienaimé les met en scène avec sa sœur Sophie, alternant séquences cocasses, clowneries équestres et quelques performances émouvantes suivies de  jolies figures de dressage haute école. Le jeu de lumières s’est affiné pour établir une unité de ton en ocre-rouge-rouille-grenat qui réchauffe les pierres grises des grandes écuries et apporte beaucoup de convivialité dans la salle.
Les amazones du musée qui sont avant tout cavalières ont appris la comédie et se donnent à fond dans leur nouveau rôle pour nous offrir un vrai moment de théâtre équestre abouti. Une voltigeuse joue du bandoléon debout sur son cheval de trait au galop, deux sœurs siamoises font leur numéro en parfaite symétrie comme si elles dansaient devant un miroir, une cavalière douée d’une  grâce exquise « so british », saute à la corde avec un immense jonc. Et puis une « amazone » fait preuve d’une assiette parfaite, droite dans les fourches pour chevaucher un âne qui se perd hors piste... Vous voyez bien qu’on parle de l’émancipation des cavalières sous toutes ses formes ...
Et histoire qu’on ne se prenne pas au sérieux, le directeur du cirque imite le travail de ses ouailles sur le bord de la piste avec un tout petit cheval en bois désarticulé... et il répète : « le cirque, c’est du travail, du travail, du travail »... pour notre plaisir !
Renseignements :
03 44 28 31 80.
www.museevivantducheval.fr

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr