Equestria sous les hourras

jeudi 09 août 2018 - Tarbes

  • imprimer

Nouvelle édition en live associant l'art du spectacle équestre et les arts de la rue, c'est désormais la carte de visite d'Equestria à Tarbes, sous la direction artistique de Benjamin Aillaud.

 largeL

Florence Chevallier

 largeL

Florence Chevallier

 largeL

Florence Chevallier

 largeL

Florence Chevallier

 largeL

Florence Chevallier

The Horsemen

Laury Tisseur

Haras de Lipica

Jeanne Manson

Vincent Liberator

previous video next video

De plus, l'accompagnement musical en live; indéniablement, ajoute, une dimension capitale à chaque nouvelle représentation. Cette année heureuse, nous a permis de retrouver Jeane Manson dans des interprétations musicales aux accents hispanisants, sans doute inspirés par son nouveau pays de résidence l'Espagne, et notamment, dans une belle interprétation du concerto d'Aranjuez.

Et qui dit art équestre, associé à des accords de musique bien enlevés, permet de vivre un moment en totale intimité au plus près de l'artiste, des artistes sur leurs belles montures ou à pied. Car cette édition, nous a offert un panel d'artistes aux univers équestres diversifiés dont certains ont choisi pour thème l'humour ! Comme le dit si bien Benjamin Aillaud : "J'ai souhaité présenter des chevaux dans tous les types d'énergie". Avec en piste Laurent Jahan, tout à la fois un très bon dresseur et un sacré artiste comique qui depuis plus de 20 ans nous convie à s'amuser de ses mésaventures avec ses équidés.

D'autres, plus habitués de l'univers de la rue, "The horsemen" de la compagnie "La Goulue" ont bien pris possession de la piste et du public avec un numéro pourtant qui met à mal l'image des cavaliers français. Les trois barons se jouent de l'image caricaturale des cavaliers français vus par les étrangers. C'est "montés" sur leurs nobles purs-sangs dont l'un répond au nom de Jakechiraque que les acolytes ont enchaînés courbettes et croupades en ayant du mal à tenir leurs fougueuses montures en vu de l'or olympique. The Monty Python touch of humour, of course ! 

Benjamin Aillaud a été promu écuyer en chef du haras de Lipica et l'école d'équitation slovène avec ses superbes chevaux lippizan ont foulé pour la première fois le sol du prestigieux haras de Tarbes. Ecole d'équitation classique s'il en est, jouant de l'élégance et des prouesses équestres des chevaux et des cavaliers. Autre travail de dressage, cette fois en liberté. Vincent Liberator nous a présenté, fort de son savoir-faire, huit magnifiques lusitaniens. Dans des tableaux où sa maîtrise du dressage en liberté lui permet de se renouveler vers une approche moins classique mais où perdure beaucoup de poésie. La Hasta Luego académie avec également en piste son initiateur Erick Hasta Luego ont fait démonstration de leurs prouesses de voltigeurs mais aussi de dressage monté et en main.

Une édition qui s'est conclue par des hourrah comme il se doit à la "nuit des créations".

Florence Chevallier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr