Equestrio  lance trois spectacles équestres à partir du 26 mars.
vendredi 25 mars 2016

equestrio
equestrio

Du 26 mars au 1e juillet, la compagnie Equestrio présente « La légende des chevaliers », un spectacle équestre mettant en scène les aventures de Comte Thibault de Champagne au retour des croisades ... Joutes, cavalcades, dressage haute école et cascades sont au programme, agrémentés de scènes de magie, de moments fantastiques et d’une pointe d’humour.

Voilà le style imprimé par Laurent Audureau, installé à Provins avec son équipe, après avoir dirigé les spectacles équestres du Puy du Fou et appris les cascades les plus folles auprès de Mario Luraschi.
Et comme un bonheur ne vient jamais seul, Laurent propose une seconde histoire à partir du 18 avril : Au temps des remparts. Plus pédagogique, ce spectacle associe des jeux équestres et la présentation de machines de guerre en action, histoire de découvrir les techniques militaires qui permettaient à l’époque d’attaquer les châteaux-forts et de les défendre.
Enfin, nec plus ultra cet été l’équipe met le feu à la cité médiévale avec un 3e spectacle nocturne : Crins de feu. A la seule lueur des bougies, les chevaux à la croupe enflammée s’élancent plein galop autour des remparts, inaugurent un joli ballet, effectuent une séquence travail avec des accessoires qui brûlent aussi : place à l’Espagne avec les bolas (martinets dotés de grosses boules au bout qui claquent en rythme) et garroches (longues baguettes autour desquels tourne le cheval). Impressionnant. Surtout en alternance aec des séquences de haute école et de voltige... Crins de feu sera donné les samedi 2 et 23 juillet, plus le 1e août, deux fois par soirée.
Ces moments insensés sont l’œuvre de Laurent et Paule Audureau qui animent les quartiers anciens de Provins depuis onze ans, avec une quinzaine d’artistes et une vingtaine de chevaux ibériques aguerris aux performances les plus bizarres... Ils ont également dressé quelques loups, un chameau et des animaux de la ferme.
Attention, nos cavaliers ne se contente pas de faire le spectacle, au sein de l’équipe on dessine et on coud et on assemble les costumes, les décors, le harnachement : tout est fait maison et tout est cousu main, dans le pur respect des traditions historiques. « J’exerce un métier de passion que je vis comme un artisana. C’est cet amour du travial bien fait que je souhaite transmettre aux jeunes générations, » résume Laurent. Son épouse Paule n’est pas en reste qui est comédienne, couturière et cuisinière à la fois ...
www.equestrio.fr/spectacleset-tarifs/