Ex Anima, le souffle des chevaux …
mardi 12 décembre 2017

Ex Anima 3
Bartabas laisse parfois carte blanche à ses chevaux, qui simulent un combat que l’on devine amical. © Photo coll

Depuis que Bartabas a créé le théâtre équestre Zingaro au fort d’Aubervilliers en 1984, sa créativité s’est exprimée à travers une quinzaine de spectacles et deux longs métrages. Loin des exploits cavaliers, des mises en scène sophistiquées et des performances acrobatiques des voltigeurs, son dernier spectacle « Ex Anima » emmène le spectateur au plus près du souffle des chevaux…

Pendant près d’une heure et demi, au son délicat des flûtes de Chine, d’Irlande, d’Inde du Nord et du Japon, trente des chevaux de Zingaro occupent la scène, parfois en groupe, parfois seuls, parfois en totale liberté, parfois discrètement guidés par acteurs invisibles, ombres énigmatiques vêtues d’habits sombres. Criollos argentins, purs sangs arabes, paso fino péruviens, percherons, lusitaniens, mules, ânes et poneys se succèdent sur la piste ronde.

Certains y jouent, d’autres s’y roulent avec délice, simulent un combat que l’on devine amical, poursuivent les hommes avec humour ou feignent de dormir en se laissant de bonne grâce approcher par des loups. Les grands problèmes de société ne sont pas oubliés, puisque six chevaux, équipés de masques, évoquent les problèmes de pollution, tandis qu’un groupe de criollos, accueillant sur la piste un «étranger», illustre le thème de l’intégration. Cette fois, les chevaux eux-mêmes signent les performances d’acteurs, à l’image de celui qui traverse la piste sur une poutre inclinée, ou de cet autre qui se retrouve suspendu dans les airs. Tous offrent au spectateur, parfois dérouté, un pur moment de grâce et de poésie où le cheval se saisit lui-même de sa propre liberté.

Bartabas a récemment annoncé ce spectacle comme le dernier, le qualifiant « d’ultime création ». Après trente années de travail et de connivence absolue avec ses chevaux, gageons qu’il n’a pas atteint les limites de son imagination, ni de sa propre expression artistique, mais après « Ex Anima », qu’il considère lui-même comme un aboutissement, l’artiste s’interroge aujourd’hui sur le type de voyage qu’il pourrait entreprendre en compagnie du public …

Le spectacle « Ex Anima », créé en octobre dernier, est prolongé jusqu’au 4 mars 2018. Pour une expérience complète et une immersion totale dans l’univers Zingaro, il est vivement conseillé avant ou après le spectacle de profiter de l’espace bar restaurant, qui évoque les créations précédentes.

Zingaro Fort d’Aubervilliers 176, avenue Jean Jaurès – 93300 Aubervilliers

Mardi, Mercredi, Vendredi, Samedi à 20h30 - Dimanche à 17h30

(Places de 21 € à 43 €) Réservation 01 48 39 54 17 ou zingaro.fr et fnac.co