Les Dancing Horses à Cheval Passion !
dimanche 14 janvier 2018

Jérémy et Sélyne Gonzalez
Jérémy et Sélyne Gonzalez © Florence Chevallier

Cheval Passion à Avignon ou plus précisément, le Gala des Crinières d'Or est le lieu d'expression voire carrément d'expérimentation de Jérémy et Sélyne Gonzalez surnommés à l'international, les "Dancing Horses". C'est donc, bien sûr, avec un nouveau numéro « expérimental » qu'ils se produiront lors des cinq représentations du 18 au 21 janvier sur la très réputée piste de Cheval Passion

Deux jeunes gens passionnés qui ont choisi de vouer leur vie au dressage de Haute Ecole ! Sinon rien ...ont tout de même voulu apporter leur touche personnelle à cet art merveilleux du dressage en le mâtinant de modernité avec pour chaque numéro « relever un nouveau challenge ».

Car le dressage, ils y sont presque tombés dedans quand ils étaient petits. Jérémy a eu pour formateur son propre père, un « monsieur » passionné de tradition ibérique qui a lui même appris le dressage avec son oncle en Espagne. Par contre, le choix du dressage de Haute Ecole a très vite été déterminé car « il m'a éduqué, en souhaitant vivement que je reprenne sa passion ». Pas d'autres expressions artistiques équestres, plus tard de la liberté mais d'entrée de jeux, l'exigence d'une discipline stricte. Aussi, après une première formation avec le père de Jérémy- Sélyne a aussi été son élève; ils habitaient le même village, c'est comme ça qu'est née la belle histoire de ce jeune couple, alliant l'amour du cheval et de la Haute Ecole- ils ont suivi l'enseignement de Juan Rubio. Le maître écuyer de l'école Royale andalouse s'est rendu pendant 4 ans dans leurs écuries partager son expérience et son apprentissage au cours de stages,« Car nous avons toujours voulu vraiment nous dédier qu'au dressage. On se spécialise dans cette discipline » assurent de concert Jérémy et Sélyne.

Le premier numéro qui les a fait connaître aux Crinières d'Or « celui de la statue, nous l'avons présenté avec le cheval de mon père Pablo » souligne Jérémy. Mais déjà, leur empreinte artistique était bien tangible et n'a fait que se prolonger aux fils des numéros présentés. D'une part, une inspiration venue directement de leurs chevaux. « On essaye de choisir parmi les différentes figures apprises, celles où ils se sentent le mieux, où ils ont le plus de brillants, les piaffers dansants, les changements de pieds ». Mais aussi, la volonté farouche de ne pas associer haute école et musique classique mais tout au contraire des musiques contemporaines avec du Hip Hop, « un numéro qui a bien marché » et pour cette nouvelle édition, les jeunes artistes ont fait appel à un DJ, David Vendetta. Le DJ a tout de suite accepté leur proposition et même s'est montré très partant pour une expérience peu dans son registre. Il a travaillé son Mix d'après les vidéos des entraînements du couple.

L'objectif de Jérémy et Sélyne « étant que les gens ne s'ennuient pas pendant 10 minutes »., ils rivalisent de créativité et d'ambition au niveau de la mise en scène. « C'est très difficile d'être seul en piste et d'enchaîner des choses compliquées. C'est mieux à deux ». Avec des chevaux « qu'on arrive à faire danser en liberté ». Ils ont poussé la réflexion jusqu'à avoir envie de « tenter de les faire danser sur la musique d'un DJ. La musique un peu rythmée peut mettre en valeur les numéros de dressage » ont imaginé Jérémy et Sélyne. Il faut dire que Maurice et Fabien Galle, leur a demandé de présenter pour le gala un nouveau numéro totalement créatif.

Et les voici lancés dans une nouvelle expérience, un nouveau challenge où ils « vont se donner à 200% ! » avec de nouveaux défis. « On prend beaucoup de risques au niveau technique; deux chevaux vont changer de pieds au temps mais aussi au niveau de la mise en scène et des lumières un peu spéciales... ». Bref, les voilà bien engagés et nous tenus en haleine face au nouveau projet qu'ils vont « dégoupiller » pour Avignon à Cheval Passion.....

 

Toutes les infos sur Cheval Passion qui se déroule du 17 au 21 janvier à Avignon en cliquant ici