Wilfrid Pierrot, vers une quatrième victoire dans les Masters PACA Jump ?
lundi 15 octobre 2018

Wilfrid Pierrot
Wilfrid Pierrot © Danielle Para

Avec sa deuxième place le vendredi sur Detroit et sa victoire le samedi sur Beyonceh dans les épreuves 1m30 comptant pour le challenge Masters PACA Jump, Wilfrid Pierrot reprend la tête du circuit provisoirement détenue par Candice Dejoie. Il a désormais une avance confortable qui devrait lui permettre de remporter le challenge pour la quatrième fois.

Dimanche dans le Grand Prix 135, Wilfrid Pierrot s'est imposé une nouvelle fois, cette fois-ci aux rênes de Détroit. Aucun concurrent n'ayant réussi à terminer sans-faute le parcours proposé par Michel Chambon, il y a donc eu barrage à quatre points. Wilfrid était qualifié avec ses deux montures : Détroit et Caféïne, avec laquelle il n'est pas parti sur le barrage. Aux commandes de Détroit, il a devancé Benjamin Négron de huit centièmes. Avec une faute et un peu de temps dépassé, Bruno Rocca et Lucas Caramellino sont quatrième et cinquième.

Le vainqueur n'avait pas emmené ses chevaux de têtece week-end, ils seront à Pastré dans quinze jours pour la finale du Sun Tour. Il avait engagé sur les trois épreuves Pro2, des chevaux confiés récemment par des propriétaires pour les faire évoluer en vue de leur commercialisation. «Les chevaux qui m'ont été confiés progressent rapidement. Détroit, qui appartient à Claudia Bagnara a été deuxième vendredi et il a gagné dimanche, Beyonceh, la jument de Mona Ferry a remporté l'épreuve avec barrage de samedi dans laquelle Caféïne (qui appartient à Kelly Bounous) a été sans faute elle aussi sur les deux manches mais un peu moins rapide et termine deuxième. Balenciaga, propriété de Flore Picasso, termine troisième vendredi et dimanche... Je ne pensais pas courir le MPJ cette année car mon calendrier sportif ne me permettait pas de participer à certaines étapes. Je n'ai pas couru à l'étape d'Istres et ce week-end j'avais programmé le CSI de Cagnes sur Mer, suite à son annulation j'ai engagé mes nouveaux chevaux à Berre.» Un changement de programme qui ne réjouissait pas la jeune Candice Dejoie, installée provisoirement en tête des Masters. « Contre Wilfrid ça va être dur ! Mais j'y crois encore, nous n'avons que dix points d'écart et je peux encore espérer faire mieux que lui en finale... Puis courir contre des adversaires de haut niveau ne peut que faire progresser. » La suite, et fin, mi novembre à Marseille Pastré.

Vendredi la victoire du Grand Prix 130 au chrono revenait à Benjamin Négron et Banco du Nevez, Wilfrid Pierrot terminait deuxième et troisième, Benjamin était quatrième avec Riogen. Candice Dejoie terminait cinquième avec Gefion.

Dans l'épreuve à barrage du samedi ils étaient quatre qualifiés, Wilfrid prenait les deux premières places. Lucas Geoffrey était troisième et Lucas Caramellino quatrième.

Récapitulatif avant la finale

La finale aura lieu à  Marseille Pastré UCPA. Wilfrid Pierrot est en tête du challenge Pro. Dans la catégorie Am1, Aurélie Garciaz a pris l'avantage mais tout peut encore changer lors de la finale. En Am2, Malaury Moussa avait déjà une belle avance. Avec sa victoire dans la vitesse et sa deuxième place dans le Grand Prix derrière Mélanie Rouquet, elle a toutes les chances de remporter le Challenge, comme l'an passé !