Bertille et Alice, bénévoles aux para-dressage

mercredi 27 août 2014

  • imprimer

Assistantes d’orientation, c’est leur fonction, Bertille la normande et Alice la lorraine arborent des tenues vert-clair qui les rendent facilement repérables. Elles renseignent et orientent avec sourire, le public du para-dressage sur le site de l’hippodrome de Caen. Elles sont affectées à ce site et œuvreront la semaine prochaine pour l’attelage. Elles ont également participé à la cérémonie d’ouverture pour apporter ou enlever les décors de différents tableaux.

Bénévoles largeP

Paul Dubos

Bertille et Alice

La semaine dernière a été occupée aux répétitions de cette cérémonie de 15 h à 1h du matin. « Malgré  un peu de fatigue, ça a été très sympa, préparation, réalisation, c’était un très beau spectacle, c’est nous qui avons apporté et tenions les plateaux pour la représentation de la tapisserie de la reine Mathilde ou les buissons de buis pour le cadre noir » précisent-elles en chœur. Leur mission dure 3 semaines à raison de 7 heures par jour, nourries le midi mais sans aucune rémunération, du vrai bénévolat et il y en a 3000. Pour la plupart c’est la passion du cheval qui les motivent.

Bertille la normande, 33 ans, cadre bancaire, a prolongé son congé de maternité pour venir à Caen, elle est cavalière de loisir et habitent à 30 km. "J’ai posé ma candidature il y a plus d’un an, j’ai eu un entretien en novembre et en mai mon affectation puis une journée de formation. La semaine de préparation de la cérémonie a été un peu dure, mais ici au para-dressage c’est assez cool car ce n’est pas le site le plus fréquenté. C’est assez impressionnant de voir ces reprises de gens avec de lourds handicap, leurs chevaux sont très sympa, on a l’impression qu’ils ressentent qui ils ont sur le dos". Le père de Bertille est également bénévole affecté au restaurant du site où il côtoie les handicapés quotidiennement. "C’est remarquable de voir ce qu’ils réalisent à cheval".

Alice, 18 ans également cavalière est venue spécialement de Thionville avec sa sœur ainée qui est aussi bénévole aux écuries. Etudiante en 2° année de psycho, elle s’est engagée plus tard en décembre suite à un mail envoyé par la FFE aux licenciés. Elle est hébergée dans les installations d’un ancien camp militaire. « Je connaissais la Normandie mais je n’étais jamais venue à Caen. Je voulais être là et j’apprécie ce que je vois et ce que je vis. J’ai rencontré Bertille, on s’apprécie on est copine. Nous avons lié des relations avec des mexicaines et une américaine qui sont venues pour être bénévoles, c’est une expérience unique, très enrichissante. »

Paul Dubos

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr