Et les heureux élus olympiques sont...

mercredi 13 juillet 2016

  • imprimer

Enfin ! La Fédération Française d'Equitation a communiqué les listes des couples qui d'ici quelques jours, s'envoleront pour Rio et défendront les couleurs tricolores lors de cette aventure olympique.

Illustr sélection olympique largeL
Simon Delestre et Ryan largeL

Scoopdyga / Pierre costabadie

Thibaut Vallette et Qing du Briot largeL

Scoopdyga/Philippe Martini

Karen Tebar et Don Luis largeL

Scoopdyga/Pierre Costabadie

Simon Delestre et Ryan

Thibaut Vallette et Qing du Briot

Karen Tebar et Don Luis

previous video next video

En saut d'obstacles, si les sélections des deux leaders actuels de l’équipe, Simon Delestre/Ryan-Hermès et Pénélope Leprévost/Flora de Mariposa, et de celui que Philippe Guerdat a toujours considéré comme son pilier, Kevin Staut/Rêveur de Hurtebise-HDC, semblaient déjà quasi acquises compte-tenu de leurs performances de ces dernières semaines, des doutes planaient encore sur le reste de la composition de l’équipe... Et le sélectionneur a finalement tranché en faveur de Roger-Yves Bost avec Sydney Une Prince et de Philippe Rozier/Rahotep de Toscane pour la place de 5e. « Même si jusqu’au bout je ne ferme pas l’opportunité que ce dernier entre finalement en piste », souligne-t-il.

« Même si Bosty avait préparé ses deux chevaux de tête au cas où, j’ai toujours préféré Sydney à Qoud’Coeur de la Loge... J’ai eu un « coup de cœur » pour cette jument, comme j’ai déjà eu avant elle pour Myrtille ou Ryan. Quant à Philippe Rozier, même s’il fera sa première Coupe des nations depuis quinze ans demain (jeudi) à Aix-la-Chapelle, il a déjà participé deux fois aux JO et une fois au championnat du monde... Et cette expérience des grandes échéances a pesé dans la balance. Quand on monte ses premiers JO, on peut les réussir mais aussi complètement passer à côté... C’est ce qui c’était passé pour les Français à Londres (12e par équipes). »

Les cinq couples se réuniront pour quatre jours de stage pour peaufiner les derniers réglages et « vivre ensemble » juste avant de décoller pour Rio le jeudi 4 août. L’objectif annoncé est ensuite une médaille. « Peu importe le métal mais nous allons tout mettre en œuvre pour !, martèle Philippe Guerdat. Après c’est difficile de faire des pronostics car il y a huit équipes très fortes et ce sera très serré. Je vais en tous cas essayer de leur faire vivre différemment de Londres. Déjà, nous participerons à la cérémonie d’ouverture, même si ça nous vaudra une nuit blanche, et les cavaliers logeront au village olympique. Ce sera une bonne manière de s’imprégner et de se mettre dans le bain pour ne pas être débordé le jour J car les JO sont tout sauf un concours normal ! »

L'émotion prime pour Philippe Rozier, qui s'est démené pour montrer que son cheval était capable de courir les plus belles échéances et obtenir cette sélection olympique :  « Je suis d’autant plus content et ému que je me suis vraiment bougé pour décrocher cette sélection ! Depuis Rome, où j’ai eu un sentiment formidable dans le Grand Prix, je savais que Rahotep était au top. Je le monte depuis qu’il a cinq ans et je le connais par cœur. On est vraiment en harmonie et si je n’avais pas été pris, j’aurais vraiment eu le sentiment de passer à côté de quelque chose, même si je sais bien que la malchance de Patrice m’a ouvert la porte... Le cheval a ensuite encore confirmé sa compétitivité au CSI5* de Knokke il y a dix jours, en bouclant 5 sans-faute sur 5 parcours, dont une 2e place dans le Grand Prix. Je ne pouvais pas faire un plus beau cadeau que cette sélection olympique à Christian et Denyse Baillet qui me confient des chevaux depuis plus de vingt ans. Et je compte bien donner le maximum pour l’équipe. Même en 5e je serai à 200 %, car pour moi c’est vraiment un honneur d’être dans cette équipe là ! »

En dressage, sans aucune surprise, Karen Tebar défendra les couleurs de la France avec son tout bon Don Luis. La plus allemande des françaises sera accompagnée du nouveau champion de France Pierre Volla, associé à son énergique Badinda Altena. Ludovic Henry et After You seront également du voyage, tout comme Stéphanie Brieussel/Amorak. Alexandre Ayache et Axel ont été désignés comme réservistes. "Nous avons fait notre choix en fonction de l'ensemble des résultats obtenus sur l'année, et pas uniquement des derniers concours. Cette composition est la meilleure que nous puissions faire. Tous les chevaux et tous les cavaliers qui partent à Rio sont en très grande forme ! ", affirme le sélectionneur national Jan Bemelmans. Pas de regroupement pour les dresseurs avant le départ, chacun continuera à travailler chez soi et selon ses habitudes, "mais je reste évidemment disponible pour n'importe lequel d'entre eux qui aurait un problème. Je me déplacerai si besoin est pour faire travailler un cavalier qui le désirerait", conclut l'entraineur.

En complet, aucun des quatre de l'équipe n'a déjà participé aux Jeux Olympiques. Trois des médaillés de bronze par équipe au championnat d'Europe de Blair Castle sont du voyage. L'équipe est ainsi composée de Thibaut Vallette et Qing du Briot, Mathieu Lemoine associé à Bart L, Astier Nicolas sera aux rênes de Piaf de B'neville tandis que Karim Laghouag sellera Entebbe de Hus. Nicolas Touzaint/Crocket 30 sera le 5è de cette équipe relativement jeune, mais déjà fort expérimentée.

"La sélection s'est basée sur l'analyse des performances et la forme des chevaux et cavaliers, explique Michel Asseray. Les couples sélectionnés partent demain au Mans où ils travailleront le dressage pendant deux jours avec Serge Cornut. Ils partiront ensuite à Granville. Les chevaux partiront de Liège pour Rio le 30 juillet. Les cavaliers partiront le même jour, mais de Paris.". Contrairement à la préparation des Jeux Equestres Mondiaux, les couples olympiques ne referont donc pas de concours de saut d'obstacles avant de prendre la direction du Brésil.

Myriam Rousselle, avec Elodie Mas et Marie-Paule Retru

Horse Telex
La base de données du cheval
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr