Karen et Pierre qualifiés pour le GPS !

jeudi 11 août 2016

  • imprimer

L’équipe de France n’a pas atteint la 6e place tant espérée pour participer au GPS des JO de Rio, mais deux de ses couples se sont toutefois qualifiés et de belle manière : Karen Tebar/Don Luis (18e) et Pierre Volla/Badinda Altena (30e). Le prochain objectif ? Une qualification pour la finale Freestyle !

Jan Bemelmans largeL

www.scoopdyga.photo

Jan Bemelmans

Si l’Espagne (74,029 %), 7e à seulement 0,247 points (!) du Danemark, peut avoir de gros regrets ce jeudi après-midi, la France, 8e avec une moyenne de 71,914 n’a pas pu lutter pour entrer dans les six meilleures équipes qualifiées pour le GPS. « Nous sommes contents mais nous avons encore du chemin à faire, résume Jan Bemelmans, l’entraîneur des Bleus. L’objectif était la 6e place mais quand on a vu la différence et la concurrence, alors on a commencé à avoir un peu peur ! (rires) Ludovic (Henry), Pierre et Karen ont pourtant obtenu de meilleures notes qu’au championnat d’Europe, mais les autres équipes aussi. Les Allemands sont à plus de 81 %, c’est énorme ! »

Ultra déterminés et appliqués, Pierre Volla (lire sa réaction ici) et Badinda Altena ont en effet battu leur record en Grand Prix (71,500 %) et Karen Tebar (lire sa réaction ici) et Don Luis ont également signé leur deuxième meilleure performance (75,029 %). « Pierre a monté avec beaucoup de décontraction et de contrôle, et il a pour la première fois fait un galop sans-faute, mais le problème du dressage c’est qu’on vit toujours dans le passé ! Il aurait fallu sortir ces  performances-là depuis deux ou trois concours déjà pour que ça paye plus auprès des juges, déplore l’entraîneur. Pour moi, il méritait plutôt 73 %. Et pareil pour Karen. Il y a quand même un juge qui la note seulement 71 % ! Au début de leurs reprises, les notes ne montaient pas. Elle a fait une faute au trot allongé et son premier piaffer manquait d’énergie, mais elle a repris des points après au pas, aux airs relevés, au galop. On espère toujours plus mais c’est déjà bien d’en avoir deux dans le GPS. Quand on voit par exemple les Espagnols qui étaient 4e à Aix et qui sont seulement 7e ici, on se rend compte qu’il y a une concurrence énorme. Il faut des chevaux tops et dérouler des reprises sans-faute. »

Les Bleus ont désormais les yeux rivés vers le GPS qui débutera à 10 h (15 h en France) vendredi avec l’objectif d’obtenir au moins une place pour le Freestyle, qui déterminera les médailles individuelles lundi prochain. « Deux ce serait vraiment génial, mais un ce sera déjà bien ! Jusque-là on s’était surtout concentré sur le Grand Prix qui était notre objectif premier, mais Pierre comme Karen sont plutôt plus à l’aise sur le GPS. Et tout ce qui vient maintenant c’est du bonus ! »

A Rio, Elodie Mas

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr