La France en embuscade

mardi 16 août 2016

  • imprimer

Avec quatre nations à égalité avec un compteur vierge (Etats-Unis, Pays-Bas, Brésil et Allemagne) et la France en embuscade juste derrière avec 1 point devant le Canada (4 pts), la finale par équipes des JO de Rio promet beaucoup de suspens mercredi. Déterminés à conjurer le sort, les Bleus reprennent des espoirs de médaille, d’autant que Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa sont reparties du bon pied.

rio 2016 Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa largeL

www.scoopdyga.photo

Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa

Il y a encore eu beaucoup de sans-faute lors de cette première manche de la finale par équipes : 21, auxquels s’ajoutent 6 parcours pénalisés de seulement 1 point de temps dépassé sur 60 partants. Déjà fautive le premier jour, la rivière a été encore plus déterminante cette fois-ci puisque 26 couples ont fauté (soit 43 % !). Trop de l’avis de certains. Mais le chef de piste, Jorge Guilherme, ne pourra pas l’utiliser pour tous les parcours à venir, puisque son usage est limité à trois aux JO ! Au final, à part la Grande-Bretagne (12e avec 13 points), toutes les grandes nations se sont  qualifiées pour la seconde manche. Et, annoncés grands favoris, les Néerlandais, les Américains et les Allemands ont confirmé leur grande forme en prenant la tête avec le score parfait de 0 point, à égalité aussi avec le Brésil, dont les cavaliers ont été ovationnés à chacun de leurs passage par tout le stade.

« La chance va peut-être enfin tourner »

La France, elle, pointe à la 5e place avec seulement 1 point grâce aux bons parcours de Pénélope Leprévost/Flora de Mariposa (lire ici) et Kevin Staut/Reveur de Hurtebise (lire ici), qui ont tous deux renoué avec le sans-faute, de Roger-Yves Bost/Sydney Une Prince (lire ici), pénalisé d’1 point de temps dépassé, et de Philippe Rozier/Rahotep de Toscane (lire ici), qui a fauté sur cette satanée rivière. « C’est dommage la faute de Philippe sur la rivière, mais on ne peut pas non plus lui demander d’être le sauveur de l'équipe car il est venu comme 5e ici ,et il a déjà fait son job. Son cheval saute magnifique et il est capable d’être sans-faute demain. Et le point de temps de Bosty nous met derrière tous les autres, mais d’habitude on est toujours en tête et on ne passe pas la dernière manche… Là, si on arrive à leur mettre de la pression, je pense qu’on aura la possibilité de faire une médaille », souligne Philippe Guerdat, le sélectionneur des Bleus.

Et les quatre chevaux français ont très bien sauté aujourd’hui (d’ailleurs aucun d’eux n’a touché une barre), alors que le Brésil s’élancera à trois suite à la disqualification de Stephan de Freitas Barcha/Landpeter Do Feroleto (pour usage excessif des éperons), et que les Pays-Bas semblent, quant à eux, ne plus pouvoir compter sur Jur Vrieling et Zirocco Blue, éliminés sur les combinaisons lors des deux premières épreuves. « C’est hyper serré, et ce sera plus difficile demain car le chef de piste ne peut pas rester avec quatre équipes sans-faute. Tous les chevaux sont en plus encore frais, mais certains vont commencer à baisser de pied demain. Après tout ce qui s’est passé, je pensais qu’on était bannis du podium, mais là je me dis que non, que la chance va peut-être enfin tourner de notre côté demain car on n'en a pas trop eu non plus aujourd’hui… » Mais les Canadiens, 6e avec 4 points, les Suédois et les Suisses, 7e ex-æquo avec 8 points, auront aussi à cœur de remonter dans le classement.

C’est fini pour Kebir !

Cette épreuve servait aussi de deuxième qualificative pour la finale individuelle. Les couples devaient figurer dans les 45 meilleurs pour espérer encore entrer en lice vendredi… Pari gagné pour Luciana Diniz/Fit For Fun (8+0), de nouveau sans-faute après leurs inhabituels 8 points dimanche, Karim Elzoghby/Amelia (0+9), Jérôme Guery/Grand Cru van de Rozenberg (0+10) et Nestor Nielson van Hoff et Prince Royal Z de la Luz (1+9). Certains équipiers des nations éliminées sont évidemment également repris. L’aventure olympique s’arrête en revanche malheureusement là pour un des chouchous du public français : Abdelkebir Ouaddar, pénalisé de 4 points le premier jour et de 9 points aujourd’hui avec son pétulant Quickly de Kreisker, et pour d’autres couples phares tels que Beezie Madden/Cortes C (4+8), Malin Baryard-Johnsson/Che Channa (8+4), John Whitaker/Ornellaia (0+20) et Greg Patrick Broderick/Going Global (8+5). La non-qualification de ce dernier va sans doute faire causer en Irlande où il avait été préféré à d’autres ténors de l’équipe. Mais c’est le sport et après la seconde manche qui déterminera les médailles par équipes demain (mercredi) à 10 h, seuls les 35 meilleurs couples décrocheront leur billet pour la finale individuelle en deux manches de vendredi, pour laquelle, les compteurs seront une nouvelle fois remis à zéro !

Résultats ici

A Rio, Elodie Mas

Horse Telex
La base de données du cheval
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr