La star, c'est Nick !

vendredi 19 août 2016

  • imprimer

Fantastique barrage avec Big Star pour Nick Skleton, qui courait ici ses 7èmes jeux et décroche un 2ème titre olympique. Après l'or par équipe de Londres, c'est la consécration individuelle à Rio

rio 2016 Nick Skelton largeL
rio 2016 Nick Skelton et Big Star largeL
rio 2016 Nick Skelton, peder Fredricson et Eric Lamaze largeL

scoopdyga.photo

Nick Skelton

Nick Skelton et Big Star

Nick Skelton, peder Fredricson et Eric Lamaze

previous video next video

Malheureux en équipe (ils n'ont pas couru la 2ème manche), les Britanniques ont eu leur revanche aujourd'hui grâce à Nick Skelton , à l'issue d'une finale dont la première manche s'avérait un peu décevante, générant 13 parcours sans faute. Autant dire que tous ceux qui avaient fauté une fois n'avaient plus de chance ensuite. C'était malheureusement le cas de Philippe Rozier et de Kevin Staut  Plus grosse, plus technique et avec un temps plus serré la 2ème manche ne générera que 9 parcours sans faute et quatre à un point de temps dépassé. C'est ainsi que pour deux centièmes de trop, le Néerlandais Jeroen Dubbeldam, champion d'Europe et champion du monde , se voyait privé de barrage et donc d'un possible triplé...il en pleurait.  

Côté Français, les barres arrivaient malheureusement, aussi bien pour Philippe et Rahotep (sur l'oxer n°2et le vertaical n°8) que pour Kevin et Rêveur (entrée et sortie de double), (lire ici). tandis que Roger-Yves Bost et Sydney ne pouvaient éviter la faute sur la sortie de triple (lire ici). Au final ils seront 6 à boucler un double sans faute. Premier à s'élancer Nick Skelton a décidé de " donner le meilleur sans prendre des risques inconsidérés sachant mon cheval est de toute façon rapide et de voir ce qui arrivait" . Et la stratégie maligne du Britannique , arrivé en 42'82 sera payante car après lui aucun ne fera mieux. Le Qatari Sheikh Ali Al Thani faute deux fois tout comme l'Américain Kent Farrington avec Voyeur. Pour le tenant du titre Steve Guerdat avec Nino de Buissonnets , le barrage démarre mal : une faute sur le numéro un et un chrono de 43'08 qui lui coutera sa place sur le podium. Il termine 4ème car avant dernier à s'élancer, le Suédois Peder Fredericsson signe un nouveau sans faute avec All In. Il n'était pas favori, il n'a pas fait beaucoup de bruit et pourtant il aura été  le seul à n'avoir touché aucune barre sur ces jeux Olympiques, décrochant une médaille d'argent amplement méritée.  Champion olympique en 2008, le Canadien Eric Lamaze aurait volontiers goûté à nouveau à l'or, il a tout fait pour signant le meilleur chrono mais Fine Lady 5 commet une barre sur l'avant dernier et c'est le bronze.

Skelton savourait sa victoire d'autant que "Depuis ces 3 dernières années j'ai peu couru à cause des blessures de Big Star donc je suis ravi de l'avoir ramené à son meilleur niveau aujourd'hui et comme il revient bien (c'est le moins qu'on puisse dire), je ne compte pas rendre ma retraite tout de suite.

Résultats ici

A Rio, Claire Feltesse

Horse Telex
La base de données du cheval
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer

0Commentaires

ERIC F | 20/08/2016 07:49
Peut être pas le plus communiquant mais c'est l'homme de cheval qui voulait le plus l'OR !!!


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr