Para-dressage : cinq champions et une Française comblés !

vendredi 29 août 2014 - A Caen, Elodie Mas

  • imprimer

Vendredi, les reprises libres en musique ont conclu en beauté les épreuves de para-dressage à l’hippodrome. Sara Morganti, Lee Pearson, Rixt van Horst, Sanne Voets et Michele George ont décroché l’or. Seule Française qualifiée pour ces finales individuelles, Anne-Frédérique Royon a, elle, engrangé une sacré dose de confiance et de motivation pour l’avenir.

jem 2014 Anne Frédérique Royon et J'Adore largeL

FFE PSV

Anne Frédérique Royon et J'Adore

Finalement qualifiée pour la RLM en grade 1b alors qu’elle pensait que c’était cuit, Anne-Frédérique Royon (voir Interview vidéo) a avant tout cherché à se faire plaisir, et vendredi, elle a monté sa belle J’adore de manière plus libérée que lors de ses deux premières reprises. Avec réussite puisqu’elle a dépassé les 70 % (70,200 % exactement) et pris la 8e place sous le regard fier et très ému de son entraîneur, Marc-André Morin. « J’avais vraiment envie de faire cette RLM et je n’avais rien à perdre, résume-t-elle. C’est la consécration du travail fait toute l’année. Je suis ravie de l’évolution et des sensations que je commence à avoir. On vient tout juste de passer la deuxième vitesse. Cette semaine a vraiment été forte en émotions et la fin est juste énorme ! Tout ça me donne plus que jamais envie de continuer à travailler pour m’approcher des médailles. »

Le doublé de Lee Pearson en Ib !

Dans sa catégorie, le grade Ib, l’Anglais Lee Pearson rafle une troisième médaille d’or avec Zion après ses titres en Imposés et par équipes la veille. Quel champion et quelle personnalité ! Son enchaînement de musiques - Star Wars, Mission impossible, We are the champions puis Fame - annonçait d’emblée la couleur et il a tenu ses promesses avec une moyenne de 80,050 %. Il devance une autre grande star de la discipline, l’Autrichien Pepo Puch, noté 78 % avec Fine Feeling S. « J’ai toujours cru en ce cheval et il m’a cette semaine prouvé que j’avais raison, souligne Lee Pearson. Je suis heureux. Mais il ne faut rien lâcher pour conserver mon niveau, et même l’améliorer, afin de se qualifier pour les JO de Rio ! C’est mon prochain objectif. »

Grade Ia : la revanche de Sara Morganti

Médaillée d’argent derrière la Britannique Sophie Christiansen/Janeiro 6 en Imposés la veille, l’Italienne Sara Morganti avait à cœur d’inverser la tendance sur la RLM. C’est chose faite avec Royal Delight et une moyenne de 78,800 % contre 77,550 % pour sa rivale, en larmes à la sortie du rectangle tant elle était déçue… « Je n’arrive pas y croire ! Nous adorons particulièrement cette reprise et Royal Delight a été fantastique aujourd’hui. Elle était avec moi et avec la musique, se réjouit Sara Morganti. Je suis entrée sur le rectangle juste avec l’objectif de donner le meilleur et ça a payé ! »

Grade II : la joie de Rixt van der Horst !

Final ultra serré en grade II puisque seul un dixième sépare les deux meilleurs couples. Sur la musique bien nommée « Flying High » (voler haut), la Néerlandaise Rixt van der Horst et Uniek remportent la RLM avec 76,350 % de moyenne juste devant la Canadienne Lauren Barwick et Off to Paris avec 76,250 %. Déjà titrée hier en Imposés et médaillée d’argent par équipes, la première a, une nouvelle fois, laissé éclater sa joie avec beaucoup d’émotion : « Ce sont mes premiers Jeux mondiaux donc c’est vraiment un rêve qui devient réalité. Aujourd’hui, j’ai essayé de me relâcher et de profiter un maximum du plaisir de dérouler cette reprise. »

Grade III : le titre pour Sanne Voets

Comme en grade Ia, les deux premières du grade III ont échangé leur place entre les Imposés et la Libre. La Néerlandaise Sanne Voets, associée à Vedet PB NOP, a devancé l’Allemande Hannelore Brenner et sa fidèle Women of the World (dix-neuf ans !), avec une moyenne de 77,450 % contre 76,200 %. Exactement le même scenario que lors des championnats d’Europe à Herning l’an passé. « Sauf que cette fois-ci c’était encore plus dur !, souligne la première. Quand je suis entrée sur la carrière, j’ai demandé au public d’applaudir encore plus fort car je sais que Vedet aime ça. Il s’est dit « wouahou, y’a tout ce monde pour moi ! ». (rires) Et dès que la musique a commencé, il n’y avait plus que moi et mon cheval. Il m’a tout donné sur cette reprise. C’était génial ! »
Grade IV : Michele George double la mise
Le duel entre la Belge Michele George/Rainman FBW, titrée en Imposés la veille, et la Britannique Sophie Wells/Valerius s’annonçait une nouvelle fois très relevé. Difficile de savoir ce qui a fait pencher la balance en faveur de la première tant elles ont toutes les deux déroulé de superbes reprises. Sans doute la petite faute à la fin du galop allongé de Valerius. Au final, Michele George l’emporte avec 78,650 % contre 78,050 % pour Sophie Wells. « On ne pouvait pas faire mieux. Je suis vraiment super heureuse car il me manquait encore ces titres mondiaux. J’ai essayé de m’appliquer au maximum. Rainman était encore mieux qu’hier car moins tendu. C’était notre journée ! »

Résultats ici

A Caen, Elodie Mas

  • imprimer




On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr