Para-dressage : des médailles bien arrosées !

jeudi 28 août 2014

  • imprimer

Michel Georges, Rixte van der Horst et Sophie Christiansen ont décroché l’or individuel en Imposés dans les grades IV, II et Ia jeudi. Par équipes, sacre de grands favoris, les Britanniques, devant les Néerlandais et les Anglais. Les Français terminent 14e. Ecoutez le bilan avec Philippe Célérier.

Natasha Baker/Cabral largeL

Scoopdyga

Natasha Baker et Cabral

Que d’émotions autour du rectangle du para-dressage, à l’hippodrome pour ces nouvelles médailles individuelles et par équipes ! Alors que la journée avait été plutôt clémente, des trombes d’eau sont tombées pendant la remise des prix vers 20 h. Mais pas de quoi gâcher l’immense joie des para-dresseurs médaillés !

Grade IV : Michele Georges titrée, Nathalie Bizet 10e

En grade IV, l’hymne belge a retenti grâce à Michele George et Rainman FBW. Notée 74,881 %, elle devance la Britannique Sophie Wells/Valerius (74,333 %) et le Néerlandais Frank Hosmar/Alphaville (73,500 %). « Je suis comblée car ce titre mondial me manquait encore, se réjouit-elle. Rainman est assez artistique alors ça va dans les deux sens, parfois contre moi, parfois avec moi. Aujourd’hui, tout s’est passé au mieux. Je dis toujours que c’est mon meilleur ennemi ! (rires) On se connaît par cœur car je l’ai acheté quand il avait 3 ans ½ et il en a 12. Ce serait génial de faire le doublé en remportant la RLM demain. On fera au mieux et on verra ! »

Grande déception en revanche pour Nathalie Bizet et Exquis Onassis (Juventus) qui ne se qualifient pas pour la Libre. Après une bonne 6e place mardi avec une moyenne de 68,333 %, la Française termine seulement 10e avec 64,286 % à cause de grosses fautes, notamment lors de la phase de galop. « C’est nul ! J’ai monté comme un sac !, résumait Nathalie avec son franc-parler habituel. Il est très gentil et très bien dressé donc forcément quand je fais des fautes, il fait des fautes. » Une contre-performance expliquée par le stress. « Il faut que j’arrive à me calmer. Je n’étais pas assez relâchée. »

Grade II : premier sacre de Rixte van der Horste 

Le dénouement des Imposés en grade II a, lui, été marqué par les larmes. Les larmes de joie de la Néerlandaise Rixte van der Horst, vingt-deux ans, nouvelle championne du monde avec Uniek avec une moyenne de 72,457 %. Et les larmes de déception de la Britannique Natasha Baker/Cabral (71,429 %), ultime à s’élancer sur le rectangle, qui doit se contenter de l’argent à cause de demi-tours en début de reprise de son cheval, apeuré par une caméra, alors qu’elle avait remporté la première reprise. 

« C’est mon tout premier championnat donc j’espérais une médaille mais je ne m’attendais pas à l’or. Je n’arrive pas à le croire !, souligne la Néerlandaise. Uniek est adorable. Nous l’avons achetée en septembre dernier et depuis nous formons vraiment une équipe. Sur la Libre de demain, je vais essayer de faire au mieux, de m’amuser et on verra ! »

Grade 1a : Sophie Christiansen en or, Thibault Stoclin 14e

En grade Ia, domination de la Britannique Sophie Christianson qui décroche une moyenne de 77,565 % avec Janeiro 6, devant l’Italienne Sara Morganti/Royal Delight (76,478 %) et la Singapourienne Laurentia Tan/Ruben James 2 (75,087 %).

16e avec 65,304 % mardi, Thibault Stoclin et Lou Heart (Londonderry) terminent 14e avec 65,281 %. L’activité était cette fois-ci meilleure, mais le manque de précision dans le tracé les pénalise. Dès que Victoria Saint Cast, propriétaire du cheval et coach du couple, les a rejoints à leur sortie du rectangle, le clan français les a ovationnés. Malheureusement arrivée juste après son passage, l’équipe de France de reining, qui avait promis à Thibault de passer le voir, lui a ensuite réservé un super accueil western près des écuries. Le jeune para-dresseur, qui a fait ses débuts sur une selle western et qui adore le reining, a ensuite échangé sa bombe contre le Stetson de Guy Duponchel pour une photo souvenir. De quoi lui redonner le sourire malgré sa déception !

Les Britanniques champions du monde !

Sans surprise, ce sont les grands favoris de la discipline, les Britanniques, qui se sont emparés de l’or. Logique puisque leur équipe est composée de deux médaillés d’or en individuel, Lee Pearson/Zion et Sophie Christiansen/Janeiro 6, et de deux médaillés d’argent, Sophie Wells/Valerius et Natasha Baker/Cabral. Ils devancent les Néerlandais et les Allemands. « Nous étions favoris mais quand même sous pression car le niveau est monté en flèche depuis deux ans », commente le Français Michel Assouline, entraîneur des Britanniques depuis 2005. Les Français terminent finalement 14e. Impossible de rivaliser avec les meilleurs quand 3 des 4 couples composant l’équipe ne se connaissent que depuis quelques mois. 

Demain, les meilleurs des cinq grades participeront aux RLM pour se départager les dernières médailles individuelles. Anne-Frédérique Royon et J’adore, en grade Ib, seront les seules représentantes tricolores. 

Elodie Mas

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr