Philippe Rozier : « Rahotep ne force pas »

mardi 16 août 2016

  • imprimer

La première manche de la finale olympique par équipes de saut d’obstacles se dispute ce matin à Rio. Premier Français en piste, Philippe Rozier a fauté sur la rivière, pour laquelle le drapeau rouge s’était déjà levé une quinzaine fois avant son passage, mais Rahotep de Toscane a une nouvelle fois montré une belle aisance.

Philippe Rozier et Rahotep de Toscane largeL

Scoopdyga

Philippe Rozier et Rahotep de Toscane

« Je suis content parce que le cheval a re-sauté aussi bien que le premier jour. J’ai les mêmes sensations, il ne force pas, il a la même aisance donc c’est très positif. Il n’a jamais fait faute sur la rivière. J’ai même eu le sentiment de refaire une foulée à l’abord, nous avons été aspirés par le pied. Je m’étais beaucoup concentré sur l’oxer d’avant pour garder un bon galop et je n’ai pas pu appuyer la dernière foulée comme je le fais d’habitude. Je n’ai pas pu pousser un petit peu à la fin. Ce que je n’aime pas sur cette rivière, c’est le gros caisson devant donc les chevaux ne voient pas l’eau. Les chevaux jugent mal ce qu’ils ont à sauter. Après, on sait que la rivière on ne l’aura que trois fois comme à tous les JO et on l’a déjà sauté deux fois… On verra s’il la remet demain ou dans la finale individuelle vendredi. Ce que j’espère c’est qu’il n’y ait pas un obstacle délicat avant afin qu’on puisse la monter normalement. Le premier jour, il y a eu moins de fautes car on pouvait prendre de l’élan mais elle se sautait mal aussi. »

Philippe Rozier a ressenti moins de pression que lors de la première épreuve. « J’avais beaucoup plus d’émotions le premier jour parce qu’il faut enclencher les choses dans le bon sens. C’est très important pour donner le tempo de l’équipe et en tant que premier cavalier qui entrait en piste, ça me tenait vraiment à cœur de faire quelque chose de bien pour l’équipe. »

Et il ne sent pas du tout son beau gris éprouvé. « Pas du tout ! Vous avez vu comment il a sauté la dernière ligne ? Je n’ai pas un saut où il force. Il sort de là pas épuisé. Je n’ai pas l’impression d’avoir puiser dans les ressources. » Même si les cotes ont été revues à la hausse, le cavalier de Bois-Le-Roi a trouvé le parcours plus facile que le premier jour. « Peut-être parce qu’on est dans le bain mais je trouve qu’il convient mieux à nos chevaux. Au final, mon sentiment est partagé : je préfère être sans-faute mais mon cheval est dans la lancée des Jeux et s’il saute comme ça jusqu’au bout, ça va aller ! »

Suivez tous les résultats en live en cliquant ici !

A Rio, Elodie Mas

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr