Tout est prêt pour Rio

mardi 19 juillet 2016

  • imprimer

Les équipes de France et le staff fédéral avaient réuni la presse ce lundi 18 juillet sur l'hippodrome de Saint-Martin de Bréhal, en Normandie pour faire le point avant de s'envoler pour Rio.

L'équipe fédérale etait présente à Saint martin de Brehal largeL

FFE

Toute l'équipe fédérale etait présente à Saint martin de Brehal

Entraineurs, directeurs nationaux, et staff fédéral. Ils étaient tous là ce lundi 18 juillet sous le grand soleil de l'hippodrome de Saint Martin de Brehal. Après une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Nice du 14 juillet, les encadrants de chaque discipline ont évoqué le bilan depuis leur prise de fonction mais aussi le programme et les objectifs à Rio.

En dressage, avoir une équipe sélectionnée est déjà une grande satisfaction. "C'est un travail qui a débuté après Londres avec la reconstruction d'une équipe avec Jan Bemelmans. Il fallait créer un collectif et redonner de la confiance et de l'estime au dressage français !"explique Emmanuelle Schramm , la DTN en charge de la discipline. "Nous avons aujourd'hui construit une équipe, avec une bonne ambiance. Karen Tebbar est le fil conducteur de cette équipe, c'est elle qui tire l'équipe en avant ! Alors nous savons bien que nous n'obtiendrons pas de médaille, c'est toujours le même panel de juges qui officie. On pourrait presque deviner les cavaliers qui seront médaillés mais notre objectif est d'être dans les 6, et en individuel, Karen peut faire un podium ou au moins être dans les 10 meilleurs mondiaux..."  Des objectifs jugés "raisonnables mais ambitieux" par Sophie Dubourg. "

En complet, les couples sélectionnés sont déjà au travail. "Jeudi et vendredi, ils ont travaillé le dressage au Mans. Ils sont arrivés à Bréhal pour 15 jours, dans leurs quartiers, depuis samedi et ont effectué le premier galop sur la plage, dimanche." expliquait Michel Asseray, le DTN adjoint en charge du complet. "Les chevaux décolleront de Liège le 30 juillet, alors que les cavaliers partiront eux de Roissy le même jour. Côté logistique, deux grooms sur les 5 partiront en même temps que les chevaux, dont un voyagera avec les chevaux." L'entraîneur, Thierry Touzaint  a, lui, rappelé  que l'équipe était totalement changée depuis les Jeux Mondiaux de Caen. "Cela prouve le beau potentiel que nous avons, il y a plus de choix mais ce n'est pas si simple ! Des blessures nous ont, malheureusement, aidé à faire notre choix (comme celle de Sirocco du Gers, monture de Thomas Carlile). Mais nos duos sont en forme, et nous visons clairement une médaille par équipes, une individuelle serait un plus mais c'est souvent dur de courir deux lièvres à la fois, et l'équipe est la priorité. "

Même objectif en saut d'obstacles. Depuis Londres, Philippe Guerdat a pris ses fonctions et les médailles ont été nombreuses (aux Jeux équestres mondiaux de Caen, aux championnats d' Europe..) Cependant, le sélectionneur a, lui aussi, eu des coups durs "avec le forfait de Patrice Delaveau et Orient Express par exemple qui étaient quand même les leaders sportifs de l'équipe". Mais "Propriétaires et cavaliers ont accepté de ménager leur monture et je tiens vraiment à les en remercier tout comme la confiance que Sophie Dubourg m'a accordée, me laissant le maximum de liberté! Alors cette médaille je crois qu'on va la ramener ! Je n'aime pas être trop optimiste mais je veux une équipe soudée qui fasse rêver!" Côté programme, les couples courront de petites épreuves ce week-end à Knokke avant de partir en stage pendant 4 jours la semaine suivante. Les chevaux décolleront le 6 août au soir alors que les cavaliers seront déjà sur place depuis deux jours pour participer au défilé des nations et ainsi prendre l'ampleur de l'évènement. Ce qui a souvent été reproché à Londres. "Seuls les deux cavaliers de complet qui dresseront le lendemain n'y seront pas. Piétiner jusqu'à deux ou trois heures du matin avant une épreuve n'est pas forcement idéal" ajoute Sophie Dubourg. Quant au contexte politique et sanitaire actuelle, la fédération se veut rassurante. "Nous avons vu que l'insécurité est partout, alors nous donnons la consigne aux athlètes de ne pas sortir en dehors du village olympique, ou du Stade Équestre Olympique de Deodoro. Et sinon, de ne pas s'afficher en tant qu'athlète. Nous avons également investi dans un lieu au centre équestre militaire pour éviter les rencontres entre propriétaires et cavaliers dans les lieux publics. Ce ne sont même pas les consignes de la Fédération française d'équitation, ce sont celles du CIO"

   

Solene Lavenu

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr