Anthony Hordé : "Felix Brasseur a su créer une équipe"

jeudi 10 août 2017 - Picardie

  • imprimer

Anthony Hordé, meneur à 4 chevaux, représentera la France aux championnats d’Europe à Göteborg, en Suède, du 24 au 27 août, avec Benjamin Aillaud et Thibaut Coudry. Cinq ans de travail avec l’entraîneur (et ancien champion du monde) Félix Brasseur et Quentin Simonet à la fédération portent leurs fruits. Anthony se sent « armé » pour affronter les ténors de la discipline, qui dominent la situation depuis des années.

Anthony Horde marathon largeL
Anthony Horde maniabilité  largeL
Anthony Horde et sa femme Carole largeP

Anthony Horde et ses KWPN sur le test de marathon

Anthony Horde et son attelage en maniabilité

Anthony peut compter sur le soutien de sa famille : ici à gauche Carole; son épouse, souriante !

previous video next video

A Domart-sur-la-Luce, la porte de la ferme est grande ouverte, les chiens se promènent entre la maison, les écuries, les carrières et les prés : «  on a tout sur place, c’est un atout essentiel pour combiner mon métier d’agriculteur et ma passion de meneur », assure Anthony en souriant. C’est même la passion d’une famille : son épouse, Carole (médecin et cavalière) se consacre aux chevaux le week-end et l’accompagne en concours, son fils aîné commence à mener, son cercle d’amis est dédié à l’attelage. « On part en concours l’équivalent de 2 mois par an, donc pas de vacances, l’attelage est notre mode de vie. » La ferme fournit l’espace, le foin, la paille ...

S’il faut confirmer que les teams tricolores sont prêts à l’international ? « Plusieurs signes le confirment : la 1e invitation le mois dernier au CAIO d’Aix-la-Chapelle est une consécration, et Félix Brasseur a eu de bons échos de la part de confrères sur les français, 2e en dressage. Au CAI de Saumur, déjà, on était 1e en dressage, devant les excellents Hollandais et Hongrois. On est tous trois réguliers avec des petits scores en maniabilité », rappelle Anthony, en souriant. Reste les problèmes au marathon... «Ils sont liés aux chevaux qu’on essaie à chaque fois. Mais pour Göteborg, les piquets sont calés, on ne bougera plus. »

A 40 ans, Anthony a choisi le KWPN, sa race favorite, découverte grâce à sa première mécène, Patricia Nijdam Jones, qui lui a confié des « ferrari », histoire de le faire décoller après son démarrage avec des trotteurs et des selle français : « le KWPN est vif, sportif, élégant, voire brillant, jamais fatigué, il se laisse guider avec une main légère... » Anthony en a 9, dont 5 au niveau international et il part à Göteborg avec Collin, Don Johnson, Rodney, Quinn, Ziezo.

« Félix Brasseur a créé une équipe, on est organisé ensemble pour fonctionner au mieux. Il a 6 attelages à 4 pour la 1e fois. On s’échange des chevaux, une voiture, un coup de main, un coup de fil, un groom en cas de besoin. Les meneurs en paire aussi nous dépannent, puisque Franck Grimonprez m’a passé Quinn. On fait les reconnaissances ensemble, on se regarde travailler, on se conseille ne permanence. ». Sébastien Vincent lui a passé une superbe voiture de dressage noire et rouge, très chic. Il a mis 2 chevaux chez Fabrice Martin en confiance : « attention, c’est un crève cœur quand les chevaux partent, quand Patricia a emmené les « miens » chez lui, j’étais perdu, mais depuis on s’est arrangé. Tout va bien. »

Depuis cinq ans il n’y a plus de saison de repos : l’hiver est rythmé par les stages mensuels à Lamotte. « On est bien reçu, il y a une bonne ambiance, mais part de loin. Félix a commencé par marteler qu’on n’avait rien, ni chevaux, ni matériel, des harnais mal réglés ... Il a fallu comprendre, admettre, se motiver et obéir car il est intraitable sur les détails.  Tout doit être nickel, travaillé, réglé, géré avant le concours pour y arriver concentré et moins stressé. »

Anthony sort en concours avec sa famille, Michel Marty le cuisinier et des amis fidèles qui assurent la logistique et jouent les grooms en prime. Carole continue un peu d’élevage : « par plaisir car on a toujours vu des poulains dans nos pâtures, alors on choisit de bons papiers et on vend à six mois. »

Son prochain projet ? Conclure avec un propriétaire un accord qui satisfasse les deux parties et trouver des chevaux de volée bien mis, même si c’est rare. Et surtout communiquer plus pour faire aimer l’attelage, actualiser le site et facebook au quotidien, installer des journées portes ouvertes ...

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr