CAI*** Chablis : Marion Vignaud de bout en bout
lundi 04 juillet 2016

La meneuse n'a rien laché. Marion Vignaud avec Winston W a en effet trôné sur tête du classement jusqu'au bout, après avoir réalisé d'excellentes performances en dressage et marathon, tests qu'elle remporte tous les deux, la meneuse a gardé la tête lors de la dernière épreuve (la maniabilité). Renaud Vinck avec Don Camillo*ENE-HN termine lui aussi en beauté avec un double sans faute en maniabilité et concrétise ainsi un très bon concours en étant 2ème. « Je suis très satisfait de cette performance qui nous donne le ticket pour participer aux Championnats du Monde à Piber (Autriche), début août. En plus du résultat avec un doublé français (Marion Vignaud avec Winston W l'emporte), c'est la manière et le déroulement de ce concours qui est satisfaisant. Le travail entamé depuis deux ans avec Sébastien Goyenheix (écuyer au Cadre noir) porte ses fruits. a réagit le responsable technique et formateur attelage à l'Institut français du cheval et de l'équitation. Le dressage nous a permis de nous placer sur le podium sur cette épreuve. Le marathon n'a pas posé de problème et je n'ai pas demandé le maximum pour en garder sous le pied. La maniabilité n'était pas le point fort de Don Camillo, mais, grâce au travail, nous avons réalisé l'un des quatre parcours sans faute. Nous allons continuer à travailler et préparer cette échéance pour réaliser la meilleure performance possible. L'équipe sera sans doute la même, avec Marion Vignaud, Anne Violaine Brisou et sans doute Jean Michel Olive. Il y a un bon esprit d'équipe qui fonctionne bien, et cela est très positif pour les bons résultats. »

Dans le reste du classement, Jean Michel Olive avec Sinnamary remonte à la 4ème place suite à ses excellents marathon et maniabilité sur laquelle il est seulement pénalisé d'un très léger dépassement de temps. Enfin, à noter également, la 6e place d'Anne Violaine Brisou avec son cheval Zerro Attack qui a atteint ce niveau d'épreuve depuis uniquement quelques mois alors qu'avec Quatar de Mesenguy son cheval d'expérience, elle termine le concours par une bonne maniabilité ce qui est positif suite à son renversement en marathon