CAI-W Genève : Boyd Exell indétronable
dimanche 09 décembre 2018

Boyd Exell CAI W Genève 2018
Boyd Exell s'impose à nouveau dans l'étape Coupe du monde d'attelage de l'édition 2018 du CHI de Genève © Jean-Louis Perrier

Pas de surprise dans l’étape genevoise du circuit Coupe du Monde d’attelage : Boyd Exell remporte pour la 8e fois la victoire sur la piste de Palexpo !

La hiérarchie de l’attelage entre les six meneurs en lice à Genève pour la Coupe du monde d’attelage n’a pas connu de bouleversements. Notre représentant Benjamin Aillaud (voir son interview ICI) peine à trouver le bon tempo avec son nouvel attelage principalement composé de lusitaniens. Malgré un tour sans prise de risque il écope de deux pénalités le reléguant en queue de classement. A part ce chassé croisé avec le belge Edouard Simonet, celui-ci reste similaire à celui de l’épreuve du samedi.

Galvanisé par son public, le suisse Jérome Voutaz a pris tous les risques aux commandes de ses quatre chevaux de race Franche-montagne. Mais l’enchainement sur la butte et le gué était un peu trop brutal pour un des ces grooms qui en a été quitte pour un plongeon dans le petit lac et une petite course sur la piste pour remonter sur la voiture ! Une animation qui coûte 5 points de pénalité pour la perte d’un groom et va priver le vaudois de la 2emanche. En effet malgré une faute, soit 4 point de pénalité, le hongrois Jozsef Dobrovitz prenait l’avantage. Il aura fallu attendre le passage du hollandais Bram Chardon pour avoir un tour parfait et dans un chrono qu’on aurait pu penser imprenable. Mais c’était sans compter sur la dextérité du meneur australien, Boyd Exell, à nouveau plus rapide.

Pour l’ultime round les chevaux commençaient à afficher un peu de fatigue, les étapes Coupe du Monde s’enchainant très vite. Le tour parfait de Jozsef Dobrovitz qui est ravi de la progression dedeux nouveaux chevaux ne lui a pas donné l’avantage pour longtemps, car malgré deux pénalités son jeune rival hollandais explosait le chrono ! Il restait conscient que les fautes le laissaient à portée de l’australien !  Et la réponse est vite arrivée ! Pourtant le parcours du champion du monde n’a pas été cette fois sans faille. Si la démolition de la  "speed box", un des obstacles de maniabilité était sans conséquence car malgré le renversement d’une barrière toutes les balles sont bien restées sur leur cône, une seule faute au compteur lui laissait la main vers une nouvelle victoire ! La bonne opération lui donne une belle avance sur le classement provisoire Coupe du Monde. Néanmoins Bram Chardon qui avait testé un nouveau cheval en volée gauche se disait très confiant pour l’avenir avec deux étapes à disputer avant la finale de Bordeaux. Il devance au provisoire son père Ijsbrand Chardon et Jérôme Voutaz qui prenait avec philosophie d’avoir un peu remplie le bêtisier à Genève ! 

Les résultats ICI