CAI-W: Koos DE RONDE, “Oui, vous pouvez gagner la course ”!

dimanche 10 février 2013 - Bordeaux (33)

  • imprimer

“ We have a dream, you win tonight, take a chance !!! C’est porté par ces paroles de “We can win the race” de modern talking”, et sur son rythme affolant que le hollandais Koos De Ronde remporte son premier titre de Coupe du Monde. Quelle ambiance et quel suspens !

Koos De Ronde  largeL

Les Garennes

Koos De Ronde

Après la première épreuve du vendredi dominée par Boyd Exell, on pensait remettre à l’australien son cinquième titre, mais retournement de situation en finale où Koos et son attelage de chevaux multicolores réalisent un parcours rapide et sans pénalité. Ils prennent la tête de la première manche, partant avant dernier, ils mettent toute la pression sur Boyd Exell qui commettra une faute dès la seconde porte. Au barrage on retrouvera donc Koos De Ronde, Boyde Exell et IJsbrand Chardon, le hollandais premier au départ, qui terminera avec plusieurs pénalités mais une troisième place bien méritée. Puis Boyd Exell est rentré en piste, la tension est montée d’un cran. Rien n’est perdu, une seule seconde le sépare de Koos, seulement Boyd commettra une autre pénalité et Koos De Ronde réalisera l’exploit d’un autre parcours d’une remarquable fluidité et sans faute !!! C’est la victoire, un score final serré 244.26 pour 246.54 et le feu au Parc des Expositions de Bordeaux où le public malgré l’heure tardive est au complet. Cette victoire vient clôturer la saison Coupe du Monde d’Attelage composée de huit étapes. Saison pendant laquelle Koos confie avoir eu des difficultés début de saison, mais avoir repris le dessus à Malines avec sa victoire devant Boyd Exell. Puis celle de Leipzig qui le qualifia pour la finale. Alors comme dans la chanson qu’il a choisi pour cette Coupe du Monde, il a rêvé qu’il pouvait gagner ce soir, et a saisi sa chance ! Pour cette finale, étaient sélectionnés les six meilleurs meneurs du circuit ainsi que le français Thibault Coudry, gagnant de l’épreuve 2011, qui finit sixième avec 155.50. A la quatrième place, le meneur hongrois Jozsef Dobrovitz avec un score final de 135.34 dont une seule pénalité en première manche, devant le néerlandais Théo Timmerman avec 148.78 dont deux fautes. C’est le suédois Tomas Eriksson avec un équipage visiblement fatigué, qui clôture le classement. Ce fût une finale relevée, spectaculaire et pleine de surprise applaudit par un public aussi composé de néophytes, dont Monsieur Bernard Severin, Président du Palais des Congrès qui résuma très justement la soirée en ces quelques mots  “force, énergie et délicatesse”!

Résultats en cliquant ici.

Claire Marquebieille

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr