CAI-W de Leipzig: Vainqueur atypique, Jérôme Voutaz triomphe.
dimanche 21 janvier 2018

genève 2017 Voutaz
Jérôme Voutaz © www.scoopdyga.photo

Le mécanicien valaisan, qui s’entraîne à la montagne, et ses franches-montagnes ont fait merveille à Leipzig. Le Belge Geerts 2e, Boyd Exell « seulement » 3e: de bon augure pour le Suisse à quinze jours de la finale Coupe du monde de Bordeaux

Victoire sur toute la ligne pour Jérôme Voutaz et ses franches-montagnes ce dimanche à Leipzig.

Le meneur de Sembrancher/VS, près de la station de Verbier, et ses quatre juments FM Belle du Peupe CH, Eva III CH, Folie des Moulins CH et Leny CH ont dominé l’ultime étape de la Coupe du monde. Le Belge Glenn Geerts, certes un zeste plus rapide en première manche et au barrage, a commis deux fautes, se classant 2e à 8 secondes tout de même. Et le grand favori, l’Australien Boyd Exell, a dû se contenter du 3e rang, en étant moins rapide et avec une faute.

2e l’an passé à quelques centièmes d’Exell et 2e encore vendredi soir de la pré-qual, Jérôme Voutaz, mécanicien à temps plein et meneur amateur s’entraînant de nuit, sans manège, sur des pentes en dévers de ses montagnes, a cette fois clairement pris la mesure d’Exell et des meilleurs mondiaux. De quoi rêver ! Des cadors comme von Stein, Chardon, de Ronde et Weber ne s’étaient ainsi pas qualifiés pour le barrage à trois. Autant dire que Jérôme Voutaz a battu tous les meilleurs et ce à deux semaines de la grande finale de Bordeaux.

Les six meilleurs du circuit sont qualifiés pour Bordeaux: Exell, 1er, Voutaz, 2e, Ijsbrand Chardon, 3e, et son fils Bram, 5e, de Ronde, 4e, et Geerts, 6e. Von Stein, Simonet et Weber passent à la trappe, mais pas Benjamin Aillaud, 10e, un Français étant automatiquement repêché comme « hôte ». Sûr, on va vibrer à Bordeaux!Résultats ici