CAIO Aix-la-Chapelle: Benjamin Aillaud 8e, les Bleus 4e au provisoire

samedi 19 juillet 2014

  • imprimer

Samedi le marathon caniculaire a déterminé le classement individuel, le meilleur Français, Benjamin Aillaud, prend la 8e place. Le classement par équipes se jouera lui dimanche matin sur une ultime épreuve de maniabilité. Les Tricolores sont remontés à la 4e place derrière les Néerlandais, les Hongrois et les Allemands. 

aix 2014- Aillaud remise des prix largeL

Elodie Mas

Philippe Guerdat a profité de la remise des prix pour monter dans l'attelage de Benjamin Aillaud

La chaleur était tellement écrasante samedi après-midi sur le marathon que la vitesse imposée a été réduite de 14 à 13 km/h. Au final, cette épreuve, déjà réputée comme une des plus difficiles au monde, s’est passée sans incidents majeurs. Le leader provisoire, Chester Weber, l’a emporté en prenant la 6e place du marathon, devant Boyd Excell, vainqueur de cet éprouvant test. Seules grosses surprises, l’élimination du Suédois Tomas Ericsson dont la voiture s’est renversée dans le dernier obstacle qui fait chuter son équipe à la 6e place du provisoire, et la contre-performance d’Ijsbrand Chardon (127,60 points), qui dégringole à la 16e place, à cause d’un marathon mal débuté (perte de ses grooms dans le n°1) puis terminé avec difficultés uniquement pour que son équipe ne perde pas ses points du dressage...

Coup de projecteur sur les trois meneurs français qui, avec une 8e place individuelle, et la 4e place provisoire par équipes, continuent leur progression.

Benjamin Aillaud : « on prend du plaisir »

Le leader de l’équipe de France prend une prometteuse 8e place (157,14 points). « Les chevaux sont encore jeunes (sept ans) mais ils progressent à chaque concours donc je suis ravi !, se réjouit Benjamin. Dans la technique, ça commence à rouler. Je les affûte, après, à moi d’oser leur faire davantage confiance en épreuve et de me mettre à leur niveau. Mais on commence à bien se connaître et on prend du plaisir ! » 17e après le dressage « que nous sommes en train de caler », il abordait le marathon à la 13e place du provisoire grâce à sa belle victoire dans la maniabilité vendredi. Et sa 6e place dans le marathon, avec 98,32 points (à 7 points du meilleur), lui a permis de gagner encore cinq places au final. De bon augure à quelques semaines des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech Normandie. « Je reviens à haut niveau avec des envies terribles et plus de recul ! Je me sens bien. Avoir réussi à remonter un team tel que celui là est déjà une victoire. » 

Stéphane Chouzenoux 17e

Egalement expérimenté au plus haut niveau mais en train de former un nouvel attelage depuis le début de l’année, Stéphane Chouzenoux termine 17e avec un total de 174,27 points après sa 14e place dans le marathon.  « Je suis globalement content des deux dressages. Dans le premier, les chevaux étaient bien mais je fais une grosse erreur en reprenant mes guides après le une main. Dans le second, ils étaient encore mieux mais je n’avais pas travaillé les épaules en dedans donc je perds des points. Sur la maniabilité, nous avons fait une balle et un peu de temps, et sur le marathon, deux tombants et une volte dans le n°8. Nous pouvons donc facilement gagner 5 points sur ce dernier. »

Sébastien Vincent 19e

Pour son premier Aix, le benjamin de l’équipe (vingt-sept ans) affichait un grand sourire à la fin du marathon. « C’est extraordinaire d’être là et ça s’est bien passé donc je suis hyper content », résumait Sébastien Vincent, bien conscient du travail qui lui reste pour s’approcher des stars mondiales. « En dressage, nous devons améliorer la précision mais les chevaux se donnent et progressent donc c’est positif. Sur la maniabilité, comme j’en avais fait une très mauvaise lors du dernier concours, je suis entré avec moins d’assurance. Je fais une balle et du temps dépassé. J’ai assuré car je voulais remettre de la précision afin de pouvoir aller plus vite dans celle de dimanche qui compte pour l’équipe. Quant au marathon, là encore, plus de précision nous permettra d’avoir plus de vitesse et aussi d’anticipation à l’avenir. »

Objectif de dimanche ? « Le double sans-faute »

Pour le chef d’équipe, Quentin Simonet, le bilan est jusque-là plutôt positif : « En dressage, il y a vraiment le potentiel pour mieux faire. On doit trouver les solutions à l’entraînement pour être plus performants. Quant au marathon, c’est encourageant pour Stéphane et Sébastien car ce ne sont pas de grands spécialistes et, sur une des épreuves les plus difficiles, ils ne s’en sont pas mal sortis. Et Benjamin confirme son rôle de leader. »

L’objectif de la maniabilité de dimanche ? « Benjamin a gagné les deux dernières maniabilités auxquelles il a participé donc on espère une nouvelle perf. Pour Sébastien et Stéphane, c’est qu’ils soient le plus proche possible du double sans-faute (sans-faute dans le temps, ndla), soit faire la maniabilité la plus propre possible dans le bon rythme. Le principal est de continuer à progresser afin d’engranger de la confiance en vue des Jeux mondiaux »

Tous les résultats en cliquant ici!

Elodie Mas

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr