CAIO Riesenbeck: la France 6e à 4 et à 2 chevaux

jeudi 06 août 2015

  • imprimer

Après le CAI de Beekbergen (16 au 19 juillet) où le Français Stéphane Chouzenoux a dû abandonner lors du marathon après un dressage à 58,93 points, les tricolores avaient rendez-vous au CAIO de Riesenbeck (30 juillet au 2 août) pour deux CAIO, à 4 chevaux et à 2 chevaux. Les Tricolores se maintiennent à une sixième place au général dans ces deux catégories mais avec un scénario différent.

CAIO Riesenbeck 2015-Sébastien Vincent au dressage largeL

FFE/Marie de Roonde

Sébastien Vincent lors du test de dressage

A quatre chevaux, l’équipe de France était composée de Pierre Jung qui a été vice-champion du monde à deux chevaux à Jardy, Sébastien Vincent et François Vogel qui ont tous les deux participé aux JEM à Caen en 2014. Après 64,54 points au dressage, l’Alsacien Pierre Jung est éliminé sur le marathon et encaisse un score lourd lors de la maniabilité, 23,82 points. François Vogel démarre le concours avec 61,65 points au dressage, un score plus lourd lors du marathon (126,28 points) puis une maniabilité à trois balles (9 points). Ce week-end là, c’est le plus jeune de l’équipe, Sébastien Vincent qui se distingue avec 58,76 points, une sixième place au marathon (110,50 points) devant certains meneurs de référence comme Exell et De Ronde et une maniabilité plus délicate avec 18,80 points. Tout cela lui permet d’être 17e sur 35 attelages. Un CAIO sélectif avec aucun sans faute lors de la maniabilité.

Au classement général la France termine en sixième position. L’Allemagne s’impose devant la Hongrie, Les Pays-Bas, la Suisse et la Belgique. Mais en individuel c’est l’incroyable meneur australien Boyd Exell qui l’emporte devant l’Allemand Christoph Sandmann et le Hongrois Jozsef Dobrovitz. Le meilleur tricolore est bien Sébastien Vincent 17e. Thibault Coudry qui a repris les rênes à 4 chevaux avec un nouvel attelage de jeunes chevaux qui sortaient pour la première fois à ce niveau, se classe 21e.  Il réalise une belle performance en maniabilité avec une 4e place sur cette épreuve où il s’était déjà fait remarquer lors des Jeux équestres mondiaux à Caen. François Vogel est 24e et Pierre Jung éliminé.

Ce CAIO de Riesenbeck a permis à Quentin Simonet, le sélectionneur national d’affiner son choix pour l’équipe qui représentera la France aux Championnats d’Europe à Aix-la-Chapelle. Ce sera : Sébastien Vincent, Sébastien Mourier qui a obtenu sa qualification en juillet et Stéphane Chouzenoux qui malgré son abandon à Beekbergen (pas au départ du marathon à cause d’un cheval blessé à la bouche dans le box) sera présent avec ses autres chevaux. Pour mémoire hormis les Allemands qui auront des individuels en plus de l’équipe chaque nation participante n’a qu’une seule équipe engagée.

Lors du CAIO à 2 chevaux, l’Allemagne est aussi impériale. Elle remporte le classement par équipe et truste l’intégralité du podium individuel avec deux jeunes meneurs Marco Freund et Anna Sandmann mais aussi Sebastian Warneck. Allemagne, Autriche et Pays-Bas, voilà le trio de tête de ce CAIO en paire. Au classement final, les Français sont 6e derrière la Suisse et les Etats-Unis. Mais l’équipe de France qui était composée de Eve Cadi-Verna, Franck Grimonprez et Michael Sellier commençait très fort ce CAIO en terminant à une superbe deuxième place derrière l’Allemagne après le dressage (Cadi-Verna 52,27 points, Grimonprez 50,14 points et Michael Sellier 49,85 points). « Les résultats étaient un peu en dessous de Saumur, mais ils confirment le potentiel en dressage », commente Quentin Simonet. Mais le marathon et la maniabilité n’ont pas étaient aussi bons. Des problèmes de configuration de l’attelage de Franck Grimonprez et de trajectoires pour Michael Sellier. « Le marathon était très costaud avec de gros enchaînements techniques, explique Quentin Simonet. Mais il y a trop de balles sur la maniabilité. Il reste encore près d’un mois de préparation avant les championnats du monde. » Encore une fois, une maniabilité très technique sur un terrain que les attelages en paire français n’ont pas eu trop l’habitude de fréquenter ces dernières années. Un CAIO avec une grosse concurrence mais qui permet d’évaluer le chemin qu’il reste à parcourir avant l’échéance mondiale de septembre en Hongrie.

Claude Bigeon

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr