CAIO de Pau : Exell en tête
vendredi 23 octobre 2015

pau 2015 Boyd Exell
Boyd Exell

Pour la première fois couplé avec le CCI4*, le CAIO4* n’a attiré qu’un seul étranger mais pas des moindres puisqu’il s’agit du n°1 mondial Boyd Exell. Vendredi après-midi, il a obtenu les meilleures notes du dressage devant Sébastien Vincent et Patrice Bagilet. A 2 Chevaux, Eve Cadi Verna a devancé Frédéric Bousquet.

« J’ai été un peu gêné par la réverbération du soleil sur la piste, mais j’ai eu un très bon sentiment. C’est un nouvel attelage et nous sommes encore en rodage », confiait Boyd Exell, à la sortie de son dressage. Avec ses quatre bais bruns aux grandes balzanes et listes blanches, déjà bien coordonnés, l’Australien a toutefois décroché l'excellente moyenne de 77 %, soit 36,81 points de pénalités. Le n°1 mondial concourt face à cinq Français et, sur cette épreuve, il a devancé Sébastien Vincent (52,8 points – 67 %) et Patrice Bagilet (66,25 points - 58,6 %).
Boyd Exell était déjà venu une fois à Pau, mais en tant qu’entraîneur des Britanniques. « Il y a le potentiel pour faire un gros CAI car les conditions d’accueil et de compétition sont très bonnes. Pour attirer davantage d’étrangers je pense que ce serait bien qu’il devienne une étape Coupe du monde. Comme ça, il y aurait le CCI en journée et les deux manches de Coupe du monde en nocturne, avec ensuite le marathon le dimanche. Ce serait un bon mélange de sport et de spectacle. » Un avis partagé par Quentin Simonet, le Conseiller technique national chargé de l’attelage. « Grouper le CAI avec le CCI est vraiment une belle opportunité pour notre discipline. Après, le concours arrive tard dans la saison et la localisation excentrée par rapport au cœur de l’attelage européen explique aussi ce manque de participation. Ce serait une belle vitrine pour l’attelage si la première étape Coupe du monde se disputait ici et la finale lors du CSI-W de Bordeaux en février. Les organisateurs sont en tous cas très motivés. »
Suite de la compétition samedi à 19h45 avec la maniabilité puis dimanche avec le spectaculaire marathon à 11h15.