FEI World Cup Attelage Finale : Heureux Ijsbrand Chardon !

dimanche 07 février 2016

  • imprimer

Le Néerlandais Ijsbrand Chardon venait à Bordeaux bien décidé à réitérer l’exploit de 2011, gagner Bordeaux et par la même occasion la Finale du circuit Coupe du Monde d’Attelage. « Je suis très heureux » confiait-il soulagé. En effet, voilà deux ans que le Néerlandais jouait de malchance lors de la Finale Coupe du Monde de Bordeaux. Et lorsqu’il accusait une petite faute lors du premier tour aujourd’hui, il pensait que le mauvais œil s’était encore invité à la fête.

Ijsbrand Chardon largeL

Scoopdyga

Ijsbrand Chardon

« Je suis sorti du premier tour en colère, il était important pour moi de ne pas commettre de fautes aujourd’hui » confie le double champion du monde qui sera parvenu à se reconcentrer rapidement pour la Finale à Trois.
Koos de Ronde, vainqueur en 2013 et en tête suite à l’épreuve du samedi avait choisi d’assurer son premier tour de la finale. Il ne réalisera aucune faute mais un temps de 141,93. Il partait donc en premier pour le premier tour de la grande finale, les trois leaders se trouvant à moins d’une faute d’écart. « A ce moment là, nous pouvions tous les trois gagner » confirme Ijsbrand. Mais Koos de Ronde commettait deux fautes, un temps de 115,74 un total de 267,67 secondes. « Mes chevaux manquaient de ressources pour courir cette seconde manche » confie le Néerlandais. Un score qui va donner de la marge à son compatriote, Ijsbrand Chardon qui choisit de « lâcher les chevaux » et de jouer le tout pour le tout ! Avec un tour rapide et sans faute en 110, 60 pour un total de 250,09. Le vainqueur de Londres met la pression sur « l’homme à battre », l’Australien Boyd Exell qui ne bouderait pas une nouvelle victoire. Mais dès les premières portes, l’attelage de Boyd Exell fait tomber une balle. L’Australien accélère encore la cadence. En rentrant en moins de 108 secondes, la première place peut encore lui revenir ! Mais une seconde faute fera s’envoler ses espoirs pour 2016.  « A une faute j’y croyais encore, mais deux fautes, ce n’était plus rattrapable » explique Boyd Exell. Ce sera donc une seconde place pour l’Australien avec 254,73 secondes au terme des deux jours de compétitions. Ijsbrand Chardon met donc fin, du moins momentanément, à la domination de l’Australien qui remportait l’année dernière son 6ème titre mondial à Bordeaux mais avait aussi dominé la saison. En effet, Boyd Exell arrivait en grand leader à Bordeaux après avoir  remporté l’étape de Leipzig, sa 5ème victoire sur 6 étapes coupe du monde courues ! Et c’était déjà Ijsbrand Chardon qui lui mettait des « batons dans les roues » en remportant l’étape de Londres. Ijsbrand Chardon avait d’ailleurs choisi l’attelage vainqueur de l’étape britannique pour Bordeaux. « J’avais le choix entre cet attelage très sûr mais un peu moins rapide que celui que j’avais à Malines où le leader apporte plus de vitesse en volée mais peut s’avérer moins maniable » explique l’heureux vainqueur qui tenait à dédier sa victoire à un de ses premiers sponsors décédé la semaine dernière. Le Néerlandais tenait également à féliciter le designer. « C’était une très belle course ! ».

Sébastien Mourier, « je suis déçu… mais… »

Après une belle seconde place lors de l’étape Coupe du monde de Genève, Sébastien Mourier nourrissait quelques espoirs de faire à nouveau bien à Bordeaux. A l'issue des deux jours, le Français termine sixième avec un total de 177,54. « Je suis déçu, c’était trop hésitant hier mais malgré tout, je suis heureux d’avoir rétabli le niveau aujourd’hui. J’ai voulu préserver Bolygo hier, qui a 16 ans…mais c’était une erreur. D’abord il a montré de la fraîcheur aujourd’hui. Et surtout, l’épreuve d’hier a été compliquée avec mon cheval de réserve. Je manquais de contrôle, donc de précision » explique Sébastien. Avec une seule faute aujourd’hui et un tour rapide qui s’approche des meilleurs, le Français a le sentiment d’avoir encore appris et souligne l’importance de se confronter aux meilleurs. « Ce n’était que ma troisième participation au circuit coupe du monde indoor, on va continuer à travailler » conclut Sébastien.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici !

Claire Marquebieille, sur place

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr