Felix Brasseur : "C'est fantastique d'avoir une équipe à Aix"
dimanche 23 juillet 2017

Felix Brasseur Aix-la-Chapelle 2017
Felix Brasseur, qui n'a pas manqué de débriefer avec les meneurs tricolores a chaque sortie de piste, tire un bilan positif pour l'équipe de France. © FFE

Les meneurs français à quatre chevaux de l'équipe de France avaient bien débuté à Aix, en prenant la deuxième place du provisoire par nations à l'issue du test de dressage. Mais le marathon aura moins réussi aux tricolores, qui terminent ce CAIO avec de belles prestations dans la maniabilité et à la 6e place par équipes.

La Coupe des nations d'attelage d'Aix-la-Chapelle s'est terminée ce midi sur le test de maniabilité. Sans surprise, les Pays-Bas, favoris, s'imposent devant la Belgique, 2e, et l'Allemagne, 3e. Face à un plateau qui réunissait les meilleurs attelages du monde, la France termine à la 6e place (sur sept équipes) mais l'entraineur national, Felix Brasseur tire un bon bilan de la compétition. "C'est déjà fantastique que la France ait été invitée à Aix ! Ce sont véritablement les meilleurs équipes au monde qui s'affrontent ici... A ce sujet, il faut souligner tout ce que la fédération fait pour notre discipline et qui nous permet d'avancer dans les meilleures conditions", note-t-il. 

Thibault Coudry, Anthony Horde et Benjamin Aillaud avaient parfaitement débuté la compétition, et pointaient à la 2e place du provisoire par équipes à l'issue du premier test de dressage jeudi. "Le fruit d'un énorme travail", pour l'entraineur national. Mais le marathon aura été plus compliqué pour les tricolores, et les a relégués au 6e rang : "Sur ce test, il y a encore du travail. Les difficultés ont été bien exécutées, mais ça manque encore de rythme et de vitesse. Il faut encore un peu plus de métier à nos meneurs pour prétendre à de meilleurs résultats sur ce test". 

Très près des Suédois, les Français abordaient la maniabilité ce matin dans l'espoir de remonter d'un rang au classement. Mais pour 0,5 points (seulement !) de trop, la France conserve sa 6e place à l'issue des trois tests. " Thibault et Anthony sortent avec 3 points, tandis que Benjamin prend 1,5 points de temps dépassé aujourd'hui dans la mania. Ce ne sont pas des gros scores, mais des petites fautes de trop pour pouvoir gagner quelques places comme on l'envisageait. On reste 6e, mais le résultat est bon et surtout c'est agréable de voir une équipe de France qui ressemble à quelque chose. Il y a un esprit, il y a du travail mais c'est loin d'être terminé. Il faut aller encore beaucoup plus loin et se rapprocher d'un travail professionnel, même si ce sont des amateurs", conclut Félix Brasseur, qui tire un bilan positif de la compétition. Il semble en effet important de rappeler qu'il est difficile pour les meneurs tricolores de trouver assez de sponsors pour pouvoir se consacrer à plein temps à l'attelage, et qu'ils cumulent un autre travail au quotidien.

Prochain rendez-vous pour les Bleus, et pas des moindres : les championnats d'Europe à Göteborg dans un mois. D'ici là, l'entraineur national aimerait réunir ses troupes pour travailler le marathon et la maniabilité, les deux tests dans lesquels les tricolores peuvent gagner des points, puisque sur le dressage, les Français semblent au point. 

Les résultats ICI