Genève : Boyd Exell indétrônable !

samedi 08 décembre 2012

  • imprimer

Même s’il avait du se contenter de la 3e place sur l’étape Coupe du Monde d’attelage de Budapest, Boyd Excel partait favori de l’étape genevoise qu’il domine depuis 4 ans ! L’édition 2013 s’inscrit dans la continuité avec une 5e victoire pour le meneur australien !

genève Boyd Exell  largeL

Jean Louis Perrier

genève  Thibault Coudry  largeL

Jean Louis Perrier

genève Werner Ulrich largeL

Jean Louis Perrier

genève Tomas  Eriksson largeL

Jean Louis Perrier

Boyd Exell

Thibault Coudry

Werner Ulrich

Tomas Eriksson

previous video next video

 En prélude à l’épreuve FEI Coupe du monde du samedi, les meneurs terminaient la soirée du vendredi avec l’épreuve déterminant l’ordre de départ du lendemain. Boyd Exell n’a pas manqué l’occasion de montrer qu’il était le patron sur la piste de Palexpo et s’imposait d’entrée de jeu.  Restait plus qu’à recommencer, ce qui fut fait et avec la manière : pas une faute sur les deux parcours ! Pourtant le tracé  de cette Coupe du monde d’attelage comportait avec le premier zig zag de sérieuses difficultés. Le suédois Frederik Person, 1er à s’élancer en a fait l’expérience !  Pas mieux pour le hollandais  Theo Timmerman qui a du reprendre une porte après une erreur de parcours, de quoi alourdir son score en pénalité.  Thibault Coudry a en revanche remarquablement bien maitrisé le sujet, mais hélas la promenade à travers les drapeaux du second zig zag a posé plus de problème occasionnant  20 points de pénalité qui ont plombé son excellent chrono !  Notre représentant reste ainsi à la porte de la 2e manche.  Vainqueur à Stockholm et galvanisé par son public, Werner Ulrich lui n’a pas laissé passer sa chance et entre dans le tiercé du 2e tour.  Mais les fautes de la première manche l’ont incitées à un peu de prudence et le meneur suisse termine au final au 3e rang, laissant le match  se jouer entre le suédois Tomas  Eriksson et l’australien bien décidé à empocher une nouvelle victoire. L’écart de la première manche n’était dû qu’à une faute du meneur suédois. Pour le second tour,  Tomas Eriksson entrait en piste bien déterminé, sachant son adversaire ‘’prenable ‘’. Mais la prise de risque sur l’entrée du premier obstacle a été trop forte : emportés par leur impulsion, ses chevaux ont bien failli prendre une mauvaise porte ! Le talent du meneur a permis de rectifier le tir sans faute, mais au prix du chrono !  Boyd Exell n’a pas gaspillé la marge de manœuvre offerte par son plus vif opposant : un nouveau sans faute et dans un bon tempo,  et voilà  une 5e victoire sur la piste de Palexpo !

Résultat ici

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr