Quentin Simonet : "On était prétendants à une place d'honneur"

mardi 26 septembre 2017

  • imprimer

Malgré une concurrence féroce (82 attelages engagés !), l'équipe de France d'attelage en paire a décroché au championnat du monde de Lipica la médaille de bronze. Une performance agrémentée de l'excellente 4e place en individuel de Michael Sellier, passé très près du podium. Des résultats plus que satisfaisants pour le chef d'équipe Quentin Simonet.

Médaille de bronze attelage Lipica 2017 largeL

Kristina Horvath / Hoefnet.com

Le sourire des meneurs français, qui se sont battus jusqu'au bout pour la médaille de bronze !

Après des résultats probants sur plusieurs concours de référence cette saison, c'est avec des ambitions légitimes que l'équipe de France s'est rendue en Slovénie le week-end dernier pour les championnats du monde. "On savait que si on faisait comme le reste de la saison, nous étions prétendants à une place d'honneur, même si on n'avait pas forcément réussi à toujours avoir de la constance. L'enjeu à Lipica était donc de faire en sorte que chacun soit à son meilleur niveau au même moment et au même endroit", analyse Quentin Simonet, chef d'équipe. 

Pari réussi pour l'équipe de France composée de François Dutilloy, Franck Grimonprez et Michael Sellier. Pour chaque test, seuls les deux meilleurs scores sont retenus pour l'équipe, et à ce jeu là, les tricolores ont fait preuve d'une grande complémentarité. Le dressage aura particulièrement réussi à l'attelage de François Dutilloy (13e de l'épreuve). Michael Sellier, dont le score a également compté, avait lui de quoi être un peu frustré : sur ce test où son attelage excelle d'habitude, son cheval de droite a eu peur d'un photographe en bord de piste et est resté tendu tout le reste de la reprise. Si le niveau est resté tout à fait correct, le manque de relâchement lui a fait perdre de précieux points, notamment dans les arrêts et au pas. Malgré cette déconvenue, la France pointait en 5e position à l'issue du premier jour, à 0,12 points seulement de la Suisse.

Sur le marathon, Michael et François ont à nouveau tiré leur épingle du jeu. "Frédéric Bousquet, qui concourrait en individuel, a pu ramener beaucoup d'informations pour l'équipe", retrace le chef d'équipe. "Michael déroule un parcours excellent et faute seulement une fois en fin de parcours. François a également déroulé un marathon très serieux". Des performances qui permettent à la France de prendre la 3e place du provisoire avant l'ultime test de maniabilité, alors que la Suisse et l'Italie rétrogradaient après avoir couru le marathon "le couteau entre les dents et pris surement trop de risques".

Les Helvètes talonnaient malgré tout la France de très près (0,77 points) et les tricolores n'avaient d'autre choix que performer sur la maniabilité si ils voulaient garder leur place sur le podium. Cette-fois, le score de Franck Gimonprez comptera : "Il est passé en premier sur la maniabilité et a déroulé un parcours très correct qui a enlevé beaucoup de pression pour ses coéquipiers". Avec le sans-faute de Michael Sellier, pénalisé de quelques points de temps dépassé seulement, la France gardait toutes ses chances de médailles. "Mais il fallu qu'on attende que le dernier Suisse passe pour savoir si on était en bronze ou en chocolat ! Leur dernier meneur a finalement fait un point de trop pour qu'on perde la médaille", raconte Quentin Simonet. 

Une médaille de bronze qui satisfait pleinement le chef d'équipe, derrière des nations particulièrement aguerries dans cette discipline et qui trustent les podiums et les médailles régulièrement, puisque la Hongrie est sacrée championne du monde, devant l'Allemagne. 

Un excellent esprit d'équipe

Si le chef d'équipe est ravi de la performance, il l'est également de l'esprit qui régnait dans le clan français, tant entre les membres de l'équipe qu'avec les meneurs qui concourraient en individuel : "Pendant ces semaines de championnat, la pression est énorme. La météo exécrable qui s'est abattue en Slovénie n'a pas arrangé les choses, mais l'état d'esprit solide qui régnaient entre les meneurs a permis d'aborder plus sereinement la compétition"

Il faut dire que tous les Français se connaissent bien, et pour cause : depuis plusieurs années, ils sont conviés à plusieurs stages fédéraux durant l'hiver en présence de l'entraineur Félix Brasseur. "Depuis plusieurs années, on regroupe les meneurs une fois par mois à Lamotte-Beuvron pendant la période hivernale, ce qui nous permet d'avoir plus de constance dans le suivi technique mais aussi de mieux connaitre les chevaux et les hommes", analyse Quentin. "Durant ces rassemblements, on essaye également de leur proposer des entrainements plus concrets en dehors du suivi technique qu'ils peuvent ensuite appliquer chez eux. On leur propose de dérouler leur reprise de dressage à des heures précises, et on les juge au plus près de ce qu'ils auraient eu en compétition. Dans la même idée, on essaye de les mettre en situation de concours sur le marathon et de travailler des enchaînements qu'ils retrouveront en piste"

Un investissement fédéral qui porte ses fruits, puisque cette médaille de bronze mondiale en paire (qui fait suite à l'excellente 4e place des meneurs à quatre chevaux aux Europe cet été) est seulement la troisième ramenée par l'équipe de France. Le chef d'équipe note également que tous les meneurs sont de mieux en mieux équipés, plus professionnalisés et plus rigoureux. S'ajoute à cela que si ils étaient trois meneurs dans l'équipe en Slovénie, trois autres concourraient en individuel, dont Frédéric Bousquet, auteur de belles prestations et qui aurait tout aussi pu avoir sa place dans l'équipe. La France dispose donc d'un réservoir d'attelages sur la montante : de bon augure pour la suite !

Retrouvez tous les résultats ICI

Myriam Rousselle

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr