Victoires d'équipe pour les Gratpanche Mancaux !
lundi 06 novembre 2017

Axel Mancaux
Aidé et soutenu par sa famille, tant dans l'organisation que la technique, Axel Mancaux a glané un titre de champion de France en 2017. © Photo : PixelVisuel.com

La saison sportive s’achève avec deux titres pour le clan des Gratpanche Mancaux : Justine Gratpanche termine 2ème du championnat de France des enseignants en CSO, et Axel Mancaux glane un titre de champion de France d’attelage en paire chevaux.

Aux Ecuries de la Roulotte à Conty (Somme), on est soudé autour du saut et de l’attelage. Le père, Philippe Gratpanche, est multichampion d’attelage, son épouse Isabelle enseignante, et les filles, Justine et Sophie, donnent également des cours, sortent en compétition et font du commerce. Quant au neveu, Axel Mancaux il mène ses KWPN-frisons tout en travaillant, grâce à l’aide de la famille.

Une organisation familiale pour l'attelage...

Sa sœur Laurie gère la logistique et prépare ses chevaux, son beau-frère Valentin est son groom au marathon. Sophie et Justine alternent comme groom de dressage et de maniabilité. « L’organisation familiale se fait naturellement, on baigne dans ce milieu depuis notre plus tendre enfance. C’était déjà comme cela quand Philippe tournait en concours, on continue pour Axel, c’est la bonne solution », affirme Sophie. « L’équitation est un sport d’équipe, ça roule sans qu’on en parle. Axel maîtrise son attelage dans les moindres détails, il est très exigeant, mais comme on agit dans un climat de confiance tout va bien », ajoute Valentin. Justine monte les chevaux d'Axel et les soigne quand il part quelques jours. « En les travaillant de façon intermittente, j’ai un œil neuf par rapport au meneur et je vois mieux leurs progrès. Mais comme Axel a toujours été là pour moi, je m’arrange pour qu’il puisse prendre un peu de vacances ».  Quant à Sophie, elle lui sert de groom lorsqu’il atèle en paire. Enfin, Philippe est le coach attitré d’Axel et son conseiller technique.

... et le CSO !

Justine rentre à Conty une fois par mois depuis qu’elle est installée aux Ecuries du Grand Lac, à Grandlieu (Loire Atlantique), comme enseignante. Elle y a relancé le poney club et tourne en CSO avec Talitha Pondi (Elan de la Cour), une demie Connemara avec qui elle vient d’être sacrée vice-championne des enseignants le 2 octobre dernier. « C’est mon 5ème titre national, après en avoir déjà récoltés quatre à poney. Talitha a fait un double sans faute sur la 2ème manche : elle est parfaite, respectueuse, rapide, attachante, toujours de bonne humeur...  Depuis 6 saisons, elle n’offre que du plaisir et elle est régulièrement placée ».  Justine prépare aussi une jument de 8 ans, Valia Lande, pour la saison prochaine.

Sophie reprend les Ecuries de la Roulotte, ouvertes par sa mère, donne quelques cours et a créé une société de négoce, sa passion. Elle sort en compétition avec Nepal de Bonneville et Tite Gail de Santale, choisit d’aller en concours assez loin de ses écuries pour se mesurer avec des cavaliers inconnus et avoir le plaisir de retrouver Justine de temps à temps, à mi-chemin entre Nantes et Conty, comme au Mans ou à Saumur ... Toutes deux parlent avec émotion des sensations à cheval et des progrès constatés entraînement après entraînement. « Nepal est compliqué, il change de caractère tous les jours, on ne sait pas où l’attendre, mais c’est justement ce qui me plait en lui. Il est assez intenable mais finit tous ses parcours, et vite. Tite Gail est aussi rapide et fluide mais craintive. Avec de tels spécimens à la maison, tous les autres deviennent faciles, les travailler est donc un pur plaisir ! » sourit-elle. Enfin, elle valorise quelques jeunes pour ses clients et pour le commerce.