Badminton : Jung évidemment
jeudi 05 mai 2016

badminton Michael Jung et Sam
Michael Jung et Sam © FEI

Après le 4* de Lexington remporté haut la main, Michael Jung attaque fort avec Sam à Badminton, réalisant le même score qu’aux Etats-Unis, 34,4 pts. Et pour la première journée de dressage, l’Allemagne confirme son leadership avec la 2e place, plus exceptionnelle, de Andreas Ostholt et son cheval des Jeux mondiaux à Caen, So Is Et, à 2 points de son compatriote. Les notes de ce premier jour ne se sont malgré tout pas envolées.

La délégation française était bien représentée avec 7 concurrents.
Le premier à passer Jean Teulère sortait de piste content mais frustré d’avoir été trop passif avec Matelot. «  Le cheval bouge bien et le couple démontre son expérience, expliquait l’expert en dressage, Carl Hester. Mais le cheval ne se porte pas tout seul et le cavalier ne peut pas le lâcher. Il guidonne mais il ne conduit pas. Ses changements de pied en revanche, sont très bons. » Si le dresseur britannique trouvait quelques défauts à la reprise de Jean, il fut en revanche dithyrambique pour la reprise de Gwendolen Fer et Romantic Love. « Cette cavalière monte « positif », en avançant. Les allures sont belles et amples. C’est comme cela que l’on doit monter. Je pense que les notes auraient pu être plus élevées. » Malheureusement, Romantic s’est désuni au galop moyen et a donné un « coup » de cul au dernier changement de pied. La note en soumission a alors baissé. « Dommage, confirmait Michel Asseray. Je l’aurais bien vu dans les tout premiers. »
La déception la plus vive est pour la reprise de Pascal Leroy, avec un Minos de Petra très tendu.

Demain, le premier Français sera en lice à 10h46 heure française. Il semble malgré tout que Michael Jung ne sera pas dépassé.

Résultats sur https://www.badminton-horse.co.uk/index.php/results-2016/